350 jours après, Audric Janin épingle de nouveau un dossard

Audric Janin, 21 ans, était motivé comme un cadet, dimanche dernier sur le Circuit de la Vallée du Bédat. Au coeur de l’Auvergne, le coureur du VC Caladois revenait d’une longue période de 350 jours, loin des courses. Touché par la mononucléose en 2014, le Mâconnais a pris son mal en patience. Pour La Gazette des Sports, il se confie.

En 2013, Audric Janin emmenait ses équipiers Caladois vers la victoire / Marine Comby
En 2013, Audric Janin emmenait ses équipiers Caladois vers la victoire / Marine Comby

«Aujourd’hui, c’est derrière moi !»

Avec le VC Caladois, Audric Janin découvrait, en 2013, les grandes courses par étapes françaises. Et prenait goût au succès. Pas personnel, mais collectif. Aux côtés de Vincent Canard ou de Fréderic Talpin, les Caladois s’imposaient, entre autre, sur le Tour de Saône et Loire. Pour son arrivée chez les Elites, Audric Janin apprend, et espère alors enchaîner sur une saison 2014 toute aussi remplie. Mais à la fin du mois de Janvier, le coureur originaire de Mâcon est touché par la mononucléose : 6 mois sans vélo.

«J’ai couru deux fois avant de me rendre compte que j’étais vraiment affaibli. J’ai découvert que j’étais atteint de la mononucléose. J’ai dû arrêter totalement la pratique du sport» confie l’intéressé à La Gazette des Sports. Après un timide retour sur le vélo en mai dernier, Audric Janin se rend compte que la maladie s’est installée. «En accord avec mon entraîneur et mon Directeur Sportif, j’ai décidé de me tourner vers 2015. Il me fallait oublier cette mauvaise année» poursuit le longiligne coureur rhônalpin.

Audric_Janin_VCCaladois«À l’entrainement, je m’arrêtais avec l’envie de tout arrêter»

En septembre, Audric Janin reprend du service. À l’heure où tous les coureurs mettent un terme à leur saison, lui, revient. «C’est compliqué de remettre en route. D’enchaîner les kilomètres. Je n’arrivais pas à faire 50 bornes sans avoir mal aux jambes. Je me suis posé beaucoup de questions, témoigne l’Espoir 3e année. Je m’arrêtais sur le bord de la route en plein entraînement. J’avais envie d’arrêter. Je me mettais un coup de pied au cul en me disant qu’il y avait pire dans la vie. Et je repartais.» Durant des mois, le Caladois enchaîne les sorties. Du foncier, encore du foncier, toujours du foncier. Au point de devenir un «bon vieux diesel» comme il le dit.

En stage à Platja d’Aro, avec son équipe de Division Nationale 2, le mois dernier, Audric Janin a douté. «J’étais largué !» se souvient-t-il, quelque peu frustré. «Lors d’une sortie de 50 minutes derrière derny, j’ai explosé dans les cinq dernières minutes. J’étais le seul ! J’avais les boules. La gorge serrée. J’ai pris un coup au moral.» Rassuré par ses équipiers, c’est motivé et impatient qu’Audric Janin se présente sur la Vallée du Bédat (Elite Nationale), dimanche dernier.

Audric_Janin_VCCaladois«Le vélo me manquait»

Pour sa reprise, Audric Janin voulait avant tout s’accrocher et prendre du plaisir. Retrouver les sensations qui lui avaient tant manqué pendant sa convalescence. Pas simple pour autant de reprendre aux côtés de coureurs ayant déjà repris les courses depuis un mois. «Ça frottait beaucoup !» témoigne l’intéressé. «C’est une reprise rassurante mais difficile. J’ai eu du mal à me placer. Je prenais les cassures sur le sommet de la bosse. À deux tours de la fin, j’ai pris une grosse cassure sans pouvoir la boucher.» Mais après 350 jours sans épingler un dossard, Audric Janin est rassuré.

Désormais, seul le temps permettra au coureur du VC Caladois de retrouver son niveau et ses ambitions. En attendant, ce grand (1m90) coureur profite et savoure. «Revoir les copains, aller à la signature. Entendre les coureurs te dire : «Ah, ça y est, c’est la reprise.» Le vélo est une grande famille. Et elle m’avait manqué. Il n’y a que les pâtes au petit-déjeuner qui ne me manquaient pas.» Conclut Audric Janin, 21 ans, souriant. Samedi, sur le Circuit des 4 Cantons, il sera de nouveau au départ d’une course. Histoire de reprendre les bonnes habitudes !

Par Josselin Riou
@Josselin_Riou

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s