Enzo Bernard exclu du Tour de la Réunion : «Je voulais repartir !»

Jamais, le Tour de la Réunion cycliste n’aura autant fait parler de lui. Malheureusement, ce n’est pas pour les performances sportives de ses participants que L’Equipe, le Huffington Post et même des médias britanniques ont évoqué l’épreuve réunionnaise. Non, c’est bien pour le «coup de sang» d’un spectateur. Pris de colère après la chute de son fils, le père de Jonathan Boyer a renversé une dizaine de barrières alors que l’échappée se jouait la victoire d’étape. Enzo Bernard, coureur du Vendée U qui défend les couleurs d’Happy Bikes sur le Tour de la Réunion, a été exclu pour avoir provoqué la chute de Jonathan Boyer. Le Vendéen se défend.

« Son guidon a accroché le mien !»

Dimanche 4 septembre, Enzo Bernard dispute la première étape du Tour de la Réunion sous les couleurs d’Happy Bikes, lui l’habituel coureur du Vendée U. L’équipe vendéenne est tout de même présente sur place avec une solide formation, 2e du contre-la-montre par équipes, disputé en guise de prologue.

La première étape, disputée entre Saint Denis et Le Port, devait se terminer par un circuit à couvrir 10 fois. L’épreuve fût arrêtée une première fois pour des soucis de logistique. Une fois le deuxième départ donné, la course s’anime. Un groupe de coureurs échappés, fort de 13 éléments dont plusieurs Vendée U, se dispute le dernier classement «Rush» de la journée. Il reste alors deux tours de circuit à parcourir. «À 500m du classement Rush, un coureur touche la roue de David (Rivière), note Enzo Bernard. Et juste après, son guidon est venu s’accrocher avec le mien ! Impossible de se défaire. On fonce dans les barrières.» Une version confirmée par Rémi Sarreboubée, ancien coureur de DN1 à l’AVC Aix en Provence et désormais installé sur l’île.

«Il restait 15 kilomètres quand deux coureurs, dont Jonathan Boyer (et donc Enzo Bernard, NDLR) sont tombés très violemment en disputant le classement rush. La chute a laissé Jonathan à terre mais a surtout blessé un enfant, spectateur de l’épreuve.» raconte Rémi Sarreboubée. Le jeune spectateur a le pouce sectionné. Alors qu’Enzo Bernard repart après sa chute et tente de finir l’étape malgré ses blessures, Jonathan Boyer reste à terre, au niveau de la ligne d’arrivée. C’est là que son père, pris d’un excès de colère, commet ce que certains qualifieront d’attentat, d’autres d’un geste inexcusable. Ils trainent les quelques barrières délimitant la déviation des directeurs sportifs et la ligne d’arrivée. Plusieurs coureurs sont projetés au sol. Certains évitent de peu la chute. Enzo Bernard, lui, est bien loin de tout ça. «Je n’ai rien vu, j’étais occupé à finir.» Car le Vendée souffre. Ouvert au front, brûlures aux hanches, aux jambes, coupures sur les mains. À l’arrivée, le communiqué des commissaires mentionne le nom d’Enzo Bernard. 150 euros d’amende et une exclusion de l’épreuve. Bien décidé à ce que justice soit rendue, l’équipe Vendée U use les différents recours existants.

«On nous a dit de rédiger un courrier. On l’a fait avant le départ de la 2e étape. Les commissaires n’ont pas voulu entendre parler d’une quelconque réclamation. Je suis donc moi-même allé voir le chef des commissaires. Il fuyait la conversation ! Malgré mes blessures, j’ai terminé l’étape d’hier et je comptais bien repartir ce matin.» déplore Enzo Bernard. Car même avec toute la bonne volonté du monde, le coureur de DN1 n’a pas disputé le contre-la-montre de 9 kilomètres, deuxième épisode du Tour de la Réunion, et dominé par Willie Smith, le coureur de Road Cover Cycling.

Par Josselin Riou
@josselin_riou

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s