#Bieles2017 – «Beaucoup de pression» sur les épaules de Tom Pidcock

Le Britannique Thomas Pidcock, déjà sacré champion d’Europe à Pontchâteau, fin octobre, a ajouté un nouveau maillot à sa garde-robe : l’arc-en-ciel de champion du monde. Jamais inquiété, Pidcock a finalement devancé ses compatriotes Daniel Tulett et Ben Turner. Au Luxembourg, les Britanniques sont rois.

Grandissime favori, Thomas Pidcock n’a pas tremblé. Alors que Maxime Bonsergent réalisait le départ parfait, prenant quelques secondes d’avance sur la meute, l’Anglais s’est mis en route. Tranquillement. Sans forcer. Jusqu’à revenir sur le Mayennais, à la toute fin du premier tour. Sur la ligne d’arrivée, Pidcock avale Bonsergent et le passe, coup de pédale aérien. Dès lors, on sait que la tâche de Bonsergent ne sera pas aisée. Petit à petit, le déjà champion d’Europe prend ses distances. Personne ne le reverra.

«J’avais beaucoup de pression sur les épaules ces dernières semaines mais en arrivant au Luxembourg, ça allait mieux. J’étais assez décontracté avant la course. Lors du championnat de Grande-Bretagne, j’avais battu Tulett et Turner. Ce jour-là, on m’a demandé quels seraient mes plus grands adversaires à Bieles. J’ai répondu Tulett et Turner. Je ne me suis pas trompé.» Tom Pidcock

Derrière lui, Ben Turner reprend Bonsergent. L’Union Jack sur le dos, le très grand britannique est précis. Peu de fautes, si ce n’est cette chute au bas du fameux dévers de Bieles qui a tant fait parler en amont de ces championnats du Monde. Maxime Bonsergent et Ben Turner font course commune. À une dizaine de secondes, Daniel Tulett, un autre disciple de sa Majesté, signe un retour tonitruant. Trois britanniques dans le Top 5 à trois tours du final. Le triplé traverse les esprits. Ce n’est plus arrivé depuis 2014, Hoogerheide et une écrasante domination belge, ponctuée du titre de Thijs Aerts.

Le triplé devient surtout très réel quand Maxime Bonsergent, pourtant concentré et terriblement motivé, chute. À quelques encablures de la ligne d’arrivée. Il reste alors deux tours. On pense le Mayennais en mesure de repartir aussitôt, de reprendre le sillage du duo Turner – Tulett et de se battre encore quinze minutes pour une breloque. Mais le champion de France franchit la ligne d’arrivée… pied nu. Chaussure droite dans sa main gauche. Dérailleur en vrac. La scène est hallucinante. Maxime Bonsergent terminera la course, à la 20e place, avec une seule de ses deux chaussures.

Alors que Thomas Pidcock se promène sur la glace luxembourgeoise, derrière Turner et Tulett se bataillent. Bien que maladroits dans certains dévers, la volonté de Daniel Tulett pris le pas sur Ben Turner. Qu’importe, à Bieles, les Britanniques sont rois. God Save the Queen résonne. La poignée de fiers supporters britanniques agitent l’Union Jack dans le nuageux ciel de cette ancienne cité industrielle. Historique.

Antoine Benoist, longtemps à la lutte pour un podium, termine finalement cinquième. Déçu, il ne s’en cache pas à l’arrivée. «J’ai vite compris que la victoire serait injouable, mais le podium, je le perds à cause de petites erreurs bêtes. Ça va vite, tu perds 100 mètres par-ci par-là et le podium s’en va. À la fin, je fais une erreur qui me coûte la quatrième place. Quatrième, cinquième, c’est pareil…» confie le coureur du VCP Loudéac. Alors qu’Antoine Benoist réagit face à la presse, Maxime Bonsergent passe dans son dos. Interpellé, le Mayennais file au stand de l’équipe de France. La déception transpire. L’objectif était grand mais le champion de France avait les atouts en main pour ramener à Chateau-Gontier, son fief, une médaille tant espérée. En champion qu’il est, Maxime Bonsergent saura rebondir et revenir plus fort et revanchard.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s