Borja Fernandez

   Borja Fernandez, un physique à hauteur du talent.

   Tout droit venu de Torrevieja, dans la province espagnole d’Alicante, Borja Fernandez a rejoint les rangs du HBC Nantes il y a de ça un an. Depuis, Borja a su s’intégrer dans le groupe du coach, Thierry Anti et ainsi imposer son physique hors-norme. En effet, le garçon, ancien basketteur professionnel, ne mesure pas moins de 2m06 et pèse 123 kilos pour une pointure de 53 ! Dès son plus jeune âge, il fût baigné dans l’univers sportif en suivant son père, cycliste professionnel au sein de l’équipe Clas, qui mesurait 1m90 et se disait être rouleur. A bientôt 31 ans, l’homme qui est né un 25 décembre,et qui pourrait être le messie du HBCN répond aux questions de la Gazette Des Sports.

Propos recueillis par Josselin Riou, en espagnol…

Pourquoi as-tu choisi de rejoindre le H quand tu avais le choix de rejoindre d’autres équipes ?

Et bien j’ai choisi de venir à Nantes parce que c’est un club très sérieux, qui croît beaucoup tant à un niveau national qu’européen. C’est un club qui veut progresser et je crois que c’est bénéfique pour ma carrière. De plus, en venant au HBC Nantes, je retrouvais Valero Rivera qui est un de mes meilleurs amis et qui me parle toujours du H en bien.

Comment te sens-tu, ici à Nantes ?

La vérité est que je me sens très bien à Nantes, les gens sont très aimables avec moi et la ville est très jolie. De plus, il y a souvent plus de 5000 spectateurs aux matchs et cela met en confiance les différents joueurs.

Sur le plan sportif, que penses-tu de la saison du HBCN ?

Je trouve que nous faisons une bonne saison. Nous sommes dans les 5 premiers de la ligue, et nous pouvons encore finir quatrième. De plus, nous sommes arrivés en demi-finale de la Coupe De la Ligue et de la Coupe De France. Je pense que l’on peut toujours faire mieux, mais en règle général, notre saison est satisfaisante.

Quel sera ton avenir ? Vas-tu rester à Nantes ou as-tu une perspective d’avenir dans une autre ville ?

Pour le moment j’ai un contrat ici à Nantes et suis très content du club et de la ville. J’aimerais rester longtemps ici et ainsi pouvoir suivre l’évolution croissante du H, mais le sport est complexe, tout peut se passer…

Qu’est-ce qui te plait le plus à Nantes, et que tu n’as pas en Espagne ?

Ce qui me plaît le plus ici, c’est le Château des ducs de Bretagne. C’est sur qu’il n’y a pas d’aussi beau château en Espagne qu’ici en France. Ce que j’aime également, c’est de pouvoir me promener sur les bords de la rivière nantaise, surtout quand il y fait soleil !

 Alors si vous croisez un colosse sur les rives de l’Erdre ou de la Loire, n’ayez pas peur, il s’agit de Borja Fernandez qui se promène paisiblement et malgré sa carrure imposante, l’espagnol est décrit comme étant toujours de bonne humeur et très joueur par ses coéquipiers.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s