Championnat de France Piste 2014 – Spécial cadet

pisteeTous les ans, les meilleurs pistards cadets de France se retrouvent au championnat de France depuis maintenant 5 ans. C’est à cette occasion que des jeunes talents se révèlent. Sous l’accablant soleil d’Hyères, ils ont pu en découdre sur trois épreuves individuelles et deux épreuves par équipe. La Gazette des Sports vous propose de revenir sur cette semaine sous haute tension. Reportage.

Photo : Laurenza Jay
Photo : Laurenza Jay

Lundi 14 juillet – Clément Davy le plus rapide sur 3km

Il est environ 15h quand le premier cadet s’élance pour la poursuite individuelle de trois kilomètres sur la piste en bois d’Hyères-Toulon (Var). Beaucoup attendaient Clément Suire (Aquitaine), le favori. Mais la surprise est venue d’un coureur des Pays de la Loire : Clément Davy, déjà champion régional du contre-la-montre. Désormais, il est champion de France de la poursuite individuelle reléguant Clément Suire à plus d’une seconde et Johan Delalaire (Côté d’Azur) à un peu plus de deux secondes.

Photo : Thomas Maheux
Photo : Thomas Maheux Photographie

Le pensionnaire du sport étude de Flers, en Normandie déclare : «Je suis parti vite et j’ai su maintenir le rythme jusqu’à la fin. Je savais que j’étais dans les temps pour la victoire grâce à Éric Blanchard qui me donnait les temps. Dans le dernier kilomètre je ne pensais qu’au maillot tricolore !». De l’autre côté, l’Aquitain Suire avoue être tombé sur plus fort que lui malgré avoir fait de la poursuite son objectif prioritaire. Quant à Delalaire, médaillé de bronze, il se réjouit de décrocher une breloque sur une compétition nationale. Le plus déçu demeure Maxime Gressier (Nord Pas De Calais), quatrième. Il confiait, après coup, avoir «mal géré (son) effort.» Une erreur de jeunesse.

Photo : Thomas Maheux Photographie
Photo : Thomas Maheux Photographie

Mardi 15 juillet, Rayan Helal impose sa puissance

En début d’après-midi, ont lieu les 200 mètres lancés qualificatifs pour le tournoi de vitesse. Au fur et à mesure des coureurs les temps de références s’amélioraient jusqu’à approcher les onze secondes. Rayan Helal, cadet première année du comité Rhône-Alpes s’élance et explose le meilleur temps en passant sous la barre des onze secondes Le Rhônalpin titille même le record de france (10’’876’’’ établit par Julien Palma en 2009).

Lors des 8e des finales, un manque d’attention l’envoie aux repêchages. Plus de peur que de mal pour ce jeune sprinter qui se qualifie pour les quarts où il tombe contre son adversaire le plus coriace, Valention Tabeilion (Région Centre). Vainqueur en deux manches sèches le Rhône-Alpin semble être allé puiser au plus profond de lui, il se retrouvera en demi-finale le lendemain. Christopher Lamaille, William Demay et Baptiste Gourguechon également.

Photo : Thomas Maheux Photographie
Photo : Thomas Maheux Photographie

Mercredi 16 juillet – Helal confirme.
Lamaille et Gourguechon complètent le podium

Baptiste Gourguechon (Nord Pas De Calais) se retrouve face à Rayan Helal. Christopher Lamaille (Ile De France) affronte William Demay (Région Centre). Les coureurs de la région Rhône-Alpes et du Centre remporte la première manche. Gourguechon et Lamaille doivent donc gagner la seconde pour encore espérer le titre national. Malheureusement pour le Nordiste il tombe sur plus fort que lui et disputera le bronze dans la «petite finale». William Demay se voit quant à lui déclassé sur la deuxième manche. Il y aura donc une belle entre le Centriste et le Francilien. Ce dernier l’emporte et s’assure une médaille en se qualifiant pour la finale.

Helal et Lamaille en finale. Demay et Gourguechon en petite finale. Rayan Helal ne laissera aucune chance à Christopher Lamaille en gagnant le titre de champion de France en deux manches limpides. Du côté de la petite finale, trois manches sont nécessaires à Baptiste Gourguechon pour monter sur la troisième marche du podium. Le champion de France de vitesse individuelle cadet 2014 reconnait : «Je suis très heureux d’avoir remporter ce titre. Ça récompense le travail accompli depuis le début de l’année.» Vice champion de France, Christopher Lamaille avoue être «surpris» au même titre que le récent champion du Nord Pas De Calais sur route, inattendu médaillé de bronze.

Photo : Thomas Maheux Photographie
Photo : Thomas Maheux Photographie

Jeudi 17 juillet – Clément Davy récidive et souffle ses bougies

Hyères. Sur les coups de 10h. La première série qualificative s’élance. Trois séries au programme. Sur 48 coureurs au départ, seulement 24 se verront ouvrir les portes de la finale. La course aux points, une épreuve particulière. Rayan Helal, Clément Suire ou encore Maxime Gressier figurent parmi les favoris. Le soir, la grande finale se prépare. Déjà titré sur la poursuite, Clément Davy va réaliser la course (presque) parfaite. Et ce, le jour de son anniversaire ! Quel pied pour le ligérien. Présent sur quasiment tous les classement, il ne fera pas dans le détail. Derrière, Rayan Helal et Maxime Gressier se partagent le podium. L’argent au Rhonalpin. Le bronze au Ch’ti.

Deuxième maillot tricolore rempli d’émotions pour Clément Davy : «La course est passée super vite. Je n’ai pas vu les tours passer. Classement après classement je sentais que j’étais dans le coup. Pour le dernier sprint, Éric Blanchard, mon coach, m’a dit que je n’étais pas obligé de le faire. J’avais déjà course gagnée, s’étonne le jeune ligérien

dhervillez

Vendredi 18 juillet – La paire Dhervilliez-Villiers confirme

Dernière épreuve de la semaine. Sans doute la plus spectaculaire : l’américaine ! La madison comme on dit en anglais. Qualifications le matin, finale l’après midi. Déjà vainqueur sur la coupe de France de l’américaine au mois de mai, la paire du Centre composée de Rémi Dhervilliez et Ivan Villiers récidive sur le championnat de France.
Après une course maitrisée, ils devancent les cousins aquitains Clément et Ludovic Suire. Miguel Do Rego et Aurélien Labregere, pour le compte du comité d’île-de-France décrochent une honorable médaille de bronze.

C’est ainsi que le championnat de France de l’avenir sur piste se termine. Le vélodrome d’Hyères ferme ses portes. De nouveaux talents se seront probablement révélés. Des champions de demain tant sur la piste que sur la route. Le vendredi 22 août prochain, certains pourraient se mettre en évidence sur les routes de Saint-Omer à l’occasion des championnats de France de l’avenir.

Par Maéva Paret-Peintre
& Josselin Riou

Une réflexion sur “Championnat de France Piste 2014 – Spécial cadet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s