Cyclisme – Décryptage de la reprise des amateurs

C’est reparti pour un tour. Pour une saison. Du 15 février au 15 octobre, les cyclistes amateurs se disputeront la victoire sur les plus belles courses de France. À l’Essor Basque, aux Plages Vendéennes ou dans le Var, les grosses écuries sont déjà de sortie. La Gazette des Sports décrypte la première semaine de course des amateurs français.

Alexis_Dulin_Boucles_Haut_VarLe Team Pro Immo omniprésent dans le Var

Brignoles, Carcès puis les Boucles du Haut Var ont permis à de nombreux coureurs d’épingler de nouveau un dossard. Jeunes pousses sorties des rangs juniors ou anciens professionnels. Le parterre des engagés annonçait une belle bagarre. Sous la pluie et un froid saisissant, c’est un Auvergnat qui, le premier, tire son épingle du jeu. Rémi Cavagna. À 20 ans, le rouleur du Team Pro Immo Nicolas Roux n’a pas tremblé. Vice-champion de France Espoir de contre-la-montre, Cavagna s’impose en solitaire et devance son équipier estonien, Martin Laas et Hugo Hofstetter (CC Etupes).

Dimanche 15 février. À Carcès, c’est Mihkël Räim, également du Team Pro Immo Nicolas Roux, qui triomphe. Sous un déluge, l’Estonien profite de la crevaison de Marc Fournier (CC Nogent Sur Oise), dans le final, pour gagner en solitaire. Fournier, et son équipier Félix Pouilly, complètent le podium. Quatre nogentais prennent place parmi les 12 premiers ! À seulement 18 ans, Damien Touzé, l’Espoir du CC Etupes, termine, lui, 4e. Encourageant pour une première chez les grands.

Marc_Fournier_Boucles_Haut_VarLundi 16 février. C’est dans le petit village de Régusse, qu’était adjugée l’arrivée de la première étape des Boucles du Haut Var. Revanchard après sa crevaison la veille, Marc Fournier prend le taureau par les cornes. Le coureur du CC Nogent Sur Oise l’emporte brillamment et devance… Mihkel Räim (!), vainqueur la veille. Dylan Kowalski (VC Rouen), toujours offensif et placé, termine 3e. Rémi Cavagna, lauréat samedi, est 5e. Toujours les mêmes.

Mardi 17 février. Le Team Pro Immo de retour ! Vainqueur samedi et dimanche, 2e lundi, la formation auvergnate dirigée par Nicolas Vogondy remet le couvert. Cette fois, c’est Alexis Dulin qui s’illustre. Le grimpeur – rouleur devance, à Tourtour, sur la 2e étape des Boucles du Haut Var, Guillaume Martin (CC Etupes) et Guillaume Bonnet (EC St Etienne Loire). Un nom à retenir.
Mercredi 18 février. À retenir car c’est ce même Guillaume Bonnet qui va prendre le meilleur sur ses adversaires lors de la 3e et dernière étape des Boucles du Haut Var. Originaire de l’Hérault, le coureur stéphanois l’emporte d’un boyau devant… Mihkel Räim ! Encore lui. Mathieu Fernandes, la recrue du CR4C Roanne, complète le podium.

Plages_Vendéennes_August_JensenLes Plages Vendéennes deviennent les Plages Norvégiennes

Non, Vendée U et la Sélection de Norvège ne sont pas les seules au départ des Plages Vendéennes. Et pourtant, en regardant le classement, c’est à se demander. À domicile, la formation Vendée U est habituée à briller sur ces épreuves inaugurales. Invitée cette année, l’équipe nationale de Norvège est venue perturber les plans vendéens. À Soullans, samedi, Oscar Landa se révèle être le plus frais. Et le plus rapide au moment de sprinter face à Lilian Calmejane. 1er, 3e, 10e, 11e, 12e et 15e, les vikings n’ont pas fait semblant. Mais Vendée U, en terminant 2e, 4e, 8e et 14e, se positionne déjà en seul véritable adversaire.

Le lendemain, à Fontenay-le-Comte, August Jensen (Norvège) remporte le match retour. Qui plus est en solitaire. Seulement 9e et 11e, ses copains des fjords semblent déjà s’essouffler. Même constat du côté de Vendée U. Seuls Fabien Grellier (5e), Romain Cardis (12e) et Charles Herbert (15e) intégraient le Top 15.
Fabien_Grellier_Plages_VendéennesAprès un jour de repos, les plagistes enfourchent de nouveau leur monture. Et Vendée U prend enfin l’avantage ! Fabien Grellier peut savourer à Fougéré. Le pensionnaire de la réserve du Team Europcar devance Blikra et Jacobsen, deux vikings. Mais les vendéens placent huit coureurs dans les 22 premiers contre «seulement» quatre norvégiens. Dans le même temps, Fabien Grellier s’empare de la tête du classement général aux points à l’aube des trois dernières manches.

Jeudi 19 février. Quatrième épisode des Norvégiens à la plage. Et troisième succès. Le deuxième personnel pour August Jensen. Le talentueux coureur d’Osther Hus – Ridley, meilleur grimpeur du Kreiz Breizh Elites 2014, s’impose en solitaire à Nueil Le Dolent et prend la tête du classement général !

À deux manches de l’arrivée, August Jensen compte 13 points d’avance sur Fabien Grellier (Vendée U), 2e. Mais le Norvégien peut compter sur l’aide de ses compatriotes. Blikra (3e) et Landa (4e) sont en embuscade au général. À eux trois, les vikings auront fort à faire pour empêcher Vendée U de s’imposer. Les Vendéens ont placé quatre coureurs dans les sept premiers du général mais devront composer avec l’ouverture de la Coupe de France DN1, samedi 21 février à Aix en Provence.

Essor_Basque_2015_Yoan_Verardo_GSCBlagnacL’Essor Basque sacre Verardo et le GSC Blagnac

Yoan Verardo, rapide sprinteur, s’est régalé. Vainqueur en solitaire, le jour de la Saint Valentin, des Boucles de l’Essor, il récidive, trois jours plus tard, lors du Tour de Basse Navarre. Et pour venir couronner ce triomphe collectif, Yoan Verardo, 21 ans, a devancé, à deux reprises, son équipier, Romain Campistrous. Deux coureurs du GSC Blagnac Vélo Sport 31 plus fort que les professionnels de l’Armée de Terre. Aussi bien sur les Boucles de l’Essor que sur le Tour de Basse Navarre, un militaire est monté sur la troisième marche du podium. Romain Combaud dans un premier temps, Quentin Pacher dans un second.

Le Circuit de l’Essor, disputé, dimanche 15 février, est la seule des trois épreuves déjà disputées, qui n’est pas tombée dans l’escarcelle du GSC Blagnac. Encore que… Julien Loubet (Marseille 13 – KTM), lauréat, en solitaire, et sous la pluie, de cette deuxième épreuve de l’Essor Basque, n’est pas totalement un étranger de la maison. Amateur durant des années au sein de la formation du Midi, Julien Loubet et les Toulousains imposent leur domination sur l’Essor Basque !

Par Josselin Riou
@Josselin_Riou

Une réflexion sur “Cyclisme – Décryptage de la reprise des amateurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s