#4 – Le retour

Jérémy Bescond roule sous le soleil auzréen

Par Josselin Riou

2013 n’est pas encore finie. 2014 se prépare déjà. Pour Jérémy Bescond, la prochaine saison s’annonce cruciale. Comme il nous le disait lors de sa dernière chronique sur La Gazette des Sports, le breton de Douarnenez a le couteau entre les dents. Prêt à en découdre. Pour vous. Pour nous. Il raconte sa coupure et sa reprise progressive de l’entraînement. En route moussaillon !

« Je vais bien »

C’est depuis l’Espagne que Jérémy Bescond a pris le temps de répondre à cette interview. Malade une bonne partie de l’année, ce finistérien de 22 ans nous a affirmé d’emblée : « Je vais bien. Enfin. »

Le coureur du Team Cofidis aura profité de sa coupure hivernale pour rentrer chez lui, en Bretagne. Près de sa famille. Par la suite, retour à Grenoble (38). Il commente : « J’ai bien profité de voir ma famille et mes amis pour faire un peu la fête… (Sourire) C’est important de se régénérer physiquement et mentalement en vue de l’an prochain. » Malgré une saison incomplète, trois semaines de coupure avaient été requises pour Jérémy Bescond. Chose faite.

6,9 kgs de bonheur

La trêve hivernale, outre une coupure physique, c’est aussi le moment des nouveautés. Matériel, vêtements, accessoires. Décryptage par le spécialiste : « J’ai pu recevoir mes nouvelles chaussures de chez Mavic, mais aussi notre vélo Look. Freins intégrés. Très rigide. Nouvelle Selle Italie. Seulement 6,9 kilos. Quelle légèreté… C’est important d’essayer. Il faut s’habituer en douceur.»

Le nouvelles machines Look de Cofidis

Une nouvelle ère

Originaire de Douarnenez. Résident à Grenoble. Jérémy Bescond a décidé de changer d’air. Un déménagement et voilà ce professionnel installé dans le sud de la France. « Si j’ai décidé de partir là-bas, c’est pour bénéficier de conditions climatiques optimales. Ça se passe très bien. J’ai repris à rouler le 7 novembre. J’essaie d’en garder encore sous la pédale. C’est encore tôt dans la saison, mais c’est important pour moi. » confie le jeune homme à La Gazette des Sports. En plus d’un changement de domicile, Jérémy a décidé de s’attacher les services d’un nouvel entraîneur : Vincent Villerius, le coach du Team Cofidis. Denis Riché, journaliste sportif et diététicien, fondateur de la revue Sport&Vie, aidera notre jeune Bescond sur le plan nutritionnel. « C’est ce qui me fait défaut. » a-t-il réagit.

Stage de rassemblement pour Cofidis

Avant les fêtes, Cofidis a réunis son équipe en Espagne. Un stage d’entraînement mais aussi de cohésion. Après 2 à 5h de vélo par jour, Jérémy Bescond et ses copains papotent. Apprennent à se connaître. Chahutent. Se découvrent. « C’est très important d’avoir une bonne cohésion au sein du groupe. On travaille beaucoup là-dessus. »

L'ensemble de l'équipe Cofidis en stageEn plus d’être motivé par son retour en pleine forme, l’ancien pensionnaire du VC Vaulx-en-Velin défend les espoirs de son équipe : « Je suis persuadé qu’un gars comme Jérôme Coppel va faire une grande saison. Il n’a pas eu les résultats escomptés cette année mais c’est un homme à suivre. Comme Rein Taaramae, Dani Navarro ou Julien Simon. Nos leaders pour 2014. »

Les nouveaux coureurs de l’équipe ont eu le droit à une petite marque d’attention. Chaque néo-pro subit un « bizutage ». Jérémy Bescond était l’un d’entre eux l’an dernier. Désormais, il est passé de l’autre côté de la barrière et raconte : « Les nouveaux s’intègrent déjà au groupe. Ils ont eu le droit au traditionnel « bizutage ». C’est une jolie chanson que chacun doit chanter. Tout s’est passé dans la bonne humeur. Les recrues sont jeunes. Ils ont pratiquement tous mon âge. C’est un point positif. Je connaissais déjà Clément Venturini par exemple. On était tous les deux au VC Vaulx-en-Velin chez les amateurs. »

Histoire de conclure l’entretien, Jérémy Bescond souhaite tirer un trait sur la saison qui vient de s’écouler. Heureux de retrouver ses sensations et une équipe soudée il n’a qu’un mot en bouche : « J’ai hâte. On a tous hâte d’être en 2014 ! »

Plus d’infos sur @Gazettedessport 

Jérémy Bescond espère retrouver le chemin des podiums

2 réflexions sur “#4 – Le retour

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s