Cyclo-cross : « Show » devant à Quelneuc

Quelneuc, accueille régulièrement des grandes compétitions nationales

Cyclo-cross : « Show » devant à Quelneuc

 l’occasion de la deuxième manche du challenge national de cyclo-cross, à Quelneuc (Morbihan), de nombreux coureurs ont assuré le spectacle. Planches ou escaliers, une dizaine d’acrobates se sont risqués à les franchir à vélo. La Gazette Des Sports est allée discuter avec eux. Reportage !

1473767_603657516362853_1602499879_n1) Le circuit :

Le circuit de Quelneuc fait partie des plus beaux de France. Grande parmi les grandes, la cité bretonne accueille les plus grands événements du cyclo-cross français. Après les championnats de France 2012, c’est le challenge national qui investissait de nouveau les lieux. 580 coureurs, venus de tout l’hexagone, étaient attendus au départ, quelques milliers de spectateurs derrière les barrières. Le décor est planté. Quelneuc, l’un des temples bretons du cross. Son parcours juxtapose prairies, routes et sous-bois. Deux escaliers et une paire de planches venaient compliquer ce parcours déjà très physique. Rendons hommage à ceux qui sont passés en vélo, et ceux qui y ont laissé des plumes, ou quelques bris de matériel.

Après une 2e place à St Etienne Lès Remiremont, Lucie Chainel n’a pas laissé planer le doute à Quelneuc / Thomas Maheux

Le casse-tête de l’escalier.     

Plus facile d’oser la veille du jour J. Pas de pression, pas de photographes et la possibilité infinie de retenter sa chance. Ainsi, certains se sont essayés à l’acrobatie. Le premier escalier de quatre petites marches était situé au début du circuit. Cette difficulté était accrue par sa disposition : à la sortie d’une courbe rapide et truffée de racines. De ce fait, peu se sont risqué à le franchir sur le vélo. Adrien Garel (CC Nogent) était l’un d’entre eux. La tentative fût infructueuse. Une belle petite cabriole envoya le picard au sol, les quatre fers en l’air. Adrian Cayrel (Languedoc-Roussillon), lui, l’a tenté avec réussite.

« Dans ces moments-là, il ne faut pas hésiter. Je suis arrivé devant l’escalier et j’ai sauté les marches instinctivement. Il n’y a qu’au premier et troisième tour que je ne suis pas passé à vélo, il y avait trop de trafic. J’ai l’habitude de ce genre de difficultés. Lors des rendez-vous de mon club, le VC Mende Lozère, il y a un petit escalier similaire à celui de Quelneuc, et je le passe à chaque fois pour m’amuser. » commente le languedocien auprès de La Gazette Des Sports.

Fabien Canal (Armée de Terre) n’a pas osé s’attaquer à cet escalier. « Le gain de temps était vraiment limité sur cette partie du circuit. D’autant plus que le risque de crever un boyau était relativement élevé. » Mais le militaire conservait plus d’un tour dans son sac. Le reste du parcours allait lui donner raison.

Hugo Drechou représente le Languedoc Roussillon sur le Challenge National

L’audace du deuxième escalier.

Cet escalier était réservé aux catégories Juniors, Espoirs et Elites Hommes. Une dizaine de petits rondins de bois, en montée et à la suite d’un virage serré, s’offrait aux coureurs. Seuls les plus téméraires et les plus agiles auront décidé de tenter le passage de cet escalier à vélo. Hugo Drechou, languedocien de Calvisson VTT, vainqueur de la Coupe du Monde Espoir de VTT à Vallnord l’a réussi de nombreuses fois à l’entrainement mais n’a pas osé en course. Il nous explique comment négocier la montée des marches de Quelneuc :

« Le franchissement d’escalier relève plus du trial qu’autre chose. Il faut réussir à soulever les deux roues du vélo en même temps tout en gardant une vitesse suffisante pour franchir la marche. La principale difficulté réside dans le fait de garder la coordination de ses mouvements tout le long de l’escalier. Cela requiert une grande concentration. »

De nombreux autres coureurs ont tenté. Corentin Navarro (VC la Pomme Marseille) se maudit d’être arrivé de travers sur le dernier rondin de bois, humide, et d’avoir glissé de la roue arrière. Emile Canal (VC Ornans) a tout simplement abdiqué face à cet escalier par « peur de crever » indiquait le jeune junior.

Pour Fabien Canal, « le gain de temps à la sortie de ce second escalier est significatif au moment de la relance. » Canal le militaire ajoutait « gagner facilement une dizaine de mètres sur ses adversaires ! »

1460081_753136688046336_2118212399_n

Le barrage des planches.

 De plus en plus fréquemment, les coureurs ne descendent plus de vélo au moment de franchir les planches. Clément Venturini (Rhône-Alpes) est devenu un expert en la matière chez les Espoirs. Lucas Dubau (Champagne-Ardenne) relativement habile, parfois acrobate déséquilibré, au moment de franchir l’obstacle. Mais à Quelneuc, les planches ne s’offrent pas facilement aux coureurs. Il faut courage, force et sans doute débrancher le cerveau… Hugo Drechou a buté durant plusieurs minutes avant d’arriver à sauter au-dessus de la difficulté. Il raconte :

« Ces planches n’étaient pas très hautes, mais leur emplacement était un vrai problème : en sortie de virage et en montée. Deux raisons qui nous les faisait aborder sans la vitesse suffisante, ce qui les rendaient difficiles à franchir. Pour réussir, il fallait accélérer dans la partie précédente et souvent je n’en étais plus capable. J’étais déjà dans le rouge depuis un moment.

Mais je n’ai pas d’excuse, j’ai manqué de volonté au moment voulu ! Le risque de chute était limité car la technique utilisée est relativement simple : on donne l’impulsion au vélo grâce au coup de pédale avant de sauter la planche. Une autre technique exige une plus grande vitesse et se fait avec l’unique impulsion des bras. Si on se loupe, c’est vite plus dangereux ! »

Odrian Champosin
Avant de s’imposer, Odrian Champosin a connu une légère frayeur.

Quelques heures plus tôt, le vainqueur de l’épreuve des juniors, Odrian Champosin (LAS Cyclisme) s’était risqué à l’acrobatie. Une petite frayeur au premier tour ne l’aura pas empêché de réitérer l’expérience les tours suivants.

« Dès le samedi, lors de la reconnaissance du parcours, j’ai réussi à passer les planches à vélo. En course, j’ai réalisé exactement le même geste et à tous les tours je suis passé ! Seul le premier tour aura été compliqué. J’ai déraillé au moment de passer la deuxième planche. C’était assez compliqué car elles étaient situées en montée et étaient assez proches l’une de l’autre. » Analyse le lauréat de l’épreuve.

Corentin Navarro sous son nouveau maillot marseillais

Bien qu’ils ne jouaient pas la victoire chez les Juniors, Corentin Navarro (VC La Pomme Marseille), et Emile Canal (VC Ornans) auront assuré une pointe de spectacle. Les deux intéressés ont confié à La Gazette des Sports leurs petits secrets d’artistes !

« J’ai beaucoup appréhendé le passage des planches car elles étaient plutôt haute à mes yeux et en plus en montée.  Du coup, ça laisse planer le doute… Il fallait avant tout bien se concentrer et pas mal d’entraînement pour parvenir à les passer.

Sur le premier passage, c’est évident que j’ai eu peur de tomber mais en passant une fois, tu te dis que ça passera à tous les tours. Néanmoins ça reste un  risque pour le matériel. C’est un risque à prendre. Ça paye ou ça ne paye pas mais ça reste une bonne prise de risque. » Rapporte le néo-marseillais.

« Les planches passaient facilement lors de la reconnaissance du samedi, mais après, en course, le terrain était légèrement plus gras donc avant de les passer ça glissais un peu ! Je les ai passées mais vraiment à l’arrache… Je n’avais pas peur car je savais que je pouvais les passer ! » Ajoute le franc-comtois.

Emile Canal, champion de France de VTT et de cyclo-cross, ne sort pas de n’importe où. Petit frère d’un certain Fabien Canal, nouvelle recrue de l’Armée de Terre et vététiste émérite, les Canal se sont régalés à Quelneuc. Fabien, auteur d’une course remarquable chez les élites sous ses nouvelles couleurs a régalé le public sur les deuxièmes escaliers. Il s’explique à La Gazette des Sports !

Maîtrise et sang-froid pour Fabien Canal

« Pour passer des obstacles telles que les planches, il faut savoir être serein et avoir déjà un bon bagage technique. Sinon, c’est la chute assurée ! Si je tente quelque chose, c’est que je suis confiant. Parfois, c’est vrai que quand je n’ai pas les jambes, je m’amuse à tenter des choses plus compliquées.

Personnellement, je ne me pose pas trop de questions. J’essaye de passer le plus d’obstacles, que ce soit en VTT ou en cyclo-cross. Il faut se dire que c’est possible de le faire et utiliser tous ses acquis techniques. Au moment de franchir le second escalier, je peux vous dire que je voyais tout le public qui m’encourageait ! Ça motive énormément. Par contre dans les planches, on fait abstraction de ce qu’il se passe autour mais on se doute qu’on suscite l’intérêt des spectateurs. Je trouve ça plaisant de faire un peu le spectacle ! »

Découvrez la vidéo du passage de Fabien Canal dans les escaliers de Quelneuc !

Le breton Yann Le Quéau (Leucémie Espoir Quimper), au coude à coude avec un certain Hugo Drechou, aura trouvé la solution ultime pour venir à bout de l’escalier. Le public, acquis à la cause de son coureur, en redemandait !

1384115_206706106178543_1241567186_n

Rendez-vous à Flamanville (Manche), le 29 décembre prochain pour encore plus de spectacle autour du château de la cité normande. La Gazette des Sports y sera, l’œil averti, au bord du circuit, sur le vélo, et parfois à côté. Parait-il que cela s’appelle les aléas du cyclo-cross.

Plus de photos :

575372_10202618771773389_1088806503_n 1003559_635898569781635_599337118_n 1456793_707551492608070_1363318115_n 1461183_635898549781637_1843392703_n 1465211_10202618771853391_1258808792_n

1459782_364106840401174_624722532_n Fabien Canal avec aisance dans les escaliers Maîtrise et sang-froid pour Fabien Canal

Merci à Thomas Maheux, Alexia Tintinger, Coline Briquet, Camille Nicol et Team U Anjou 49

Galerie signée Camille Brunet – Photo’didacte :

Départ des Juniors à Quelneuc

Départ – Les Juniors partent tambour battant. Odrian Champossin en tête.

Odrian Champossin s'impose chez les juniors à Quelneuc

Surprise – Odrian Champsson (LAS Cyclisme) damne le pion aux favoris.

Podium des juniors à Quelneuc avec Sébastien Havot, Odrian Champossin et Florian Vidal

Podium – Sébastien Havot (à gauche) et Florian Vidal entourent le vainqueur, Odrian Champossin.

Lucas Dubau toujours leader du Challenge National de cyclo-cross

Ouf ! – A égalité de points avec son dauphin, Sébastien Havot, Lucas Dubau conserve la tête du classement général !

Différence de style entre Clément Venturini et David Menut

Audace – Clément Venturini (à gauche) et David Menut (à droite) se seront battus pendant 50′ avec deux styles différents

Podium des Espoirs à Quelneuc avec David Menut, Clément Venturini et Anthony Turgis

Podium (2) – David Menut (à gauche) et Anthony Turgis viennent compléter le podium de l’épreuve Espoirs

Mickaël Crispin facile vainqueur à Quelneuc chez les cadets.

Aisance – Mickaël Crispin l’emporte, aisément et en solitaire chez les cadets

Podium des cadets à Quelneuc : Tanguy Turgis, Mickaël Crispin et Thomas Bonnet

Podium (3) – Tanguy Turgis (à gauche) termine 2e. Thomas Bonnet prend la 3e place.

Démonstration de Lucie Chainel à Quelneuc

Promenade – Lucie Chainel, championne de France était sans égale

Lucie Chainel en patronne s'impose à Quelneuc

Répétition – Une de plus pour Chainel à Quelneuc !

Victoire facile pour Emeline Gaultier chez les Juniors Dames à Quelneuc

A domicile – La bretonne Emeline Gaultier l’emporte chez les Juniors Dames

Podium des cadettes : Juliette Labous, Maëlle Grossetête et Evita Muzic

Podium (4) – Maëlle Grossetête a pris sa revanche ! Elle devance Juliette Labous (à gauche) et Evita Muzic.

Podium des dames avec : Marlène Morel-Petitgirard, Lucie Chainel et Emeline Gaultier

Podium (5) – Marlène Morel-Petitgirard (à gauche) prend la 2e place. Emeline Gaultier, encore Junior, termine 3e du Scratch.

Francis Mourey fait cavalier seul en Elite à Quelneuc

Habitude – Francis Mourey file vers la victoire. Une habitude pour le franc-comtois

Podium des Elites à Quelneuc : Guillaume Perrot, Francis Mourey et John Gadret

Podium (6) – Guillaume Perrot, 2e de l’épreuve, est premier amateur. John Gadret (à droite) complète le podium des Elites.

Une réflexion sur “Cyclo-cross : « Show » devant à Quelneuc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s