Etape 5 et 6 / Un week-end de transhumance

IMG_5997

Etape 5 & 6 / Un week-end de transhumance

Le Barnabé World Tour poursuit sa route. Après Tirreno-Adriatico, Barnabé Moulin s’installe sur Paris-Nice. Il nous compte son quotidien dans les coulisses d’Astana Pro Cycling Team. Humour, originalité et décalage sur La Gazette des Sports !

«Vivre la course de l’intérieur c’est aussi ne pas la voir. C’est vivre tous les à côtés. Vendredi sur la Course au Soleil, c’est jour de transhumance. La veille, les coureurs arrivaient à Rive de Gier et le soir-même, ils étaient dans la région niçoise. C’est alors plus de kilomètres que l’ensemble de la caravane doit accomplir. Certains vont suivre la course au départ de Saint Saturnin lès Avignon pour la sixième étape. D’autres comme moi vont filer directement à l’hôtel d’arrivée.

IMG_5993

C’est l’occasion de partager les quatre heures de route aux côtés de Daniele, la botte secrète de l’équipe. C’est lui qui mitonne les petits plats pour nos champions. Les Pastas, c’est lui. Il se lève à 4h30 le matin pour préparer les petits déjeuners puis tout ranger dans sa cuisine roulante, prendre le volant et rouler. Arriver sur place, courses, repas du midi et enfin la sieste tant méritée avant que les gars ne reviennent de leur promenade vélocipédique sur les routes de Provence. Cette longue procession c’est le quotidien de toutes ces «petites mains» qui font la réussite des exploits que l’on peut regarder confortablement devant la télé en râlant après le commentateur télé.

Arrivé à destination, je partage ma chambre avec un autre personnage haut en couleur. Chris. C’est lui qui fait vivre le site et tous les supports médias de l’équipe (sur Twitter, Facebook et Instagram). Un mec très dynamique qui passe son temps à son activité favorite: «feeding the monster» (nourrir le monstre internet). Je pourrais vous parler des masseurs, de l’acupuncteur, des directeurs sportifs, des orfèvres de la mécanique… Bref, de tous ces gens qui dans chaque équipe, tous les jours, travaillent dans l’ombre. Sans oublier l’administratif qui en amont organise tous ces voyages, ces réservations… Et quand ils se retrouvent avec ceux des autres équipes, de quoi parlent-ils ? De vélo évidemment !»

Barnabé Moulin
@Barbuzard

Une réflexion sur “Etape 5 et 6 / Un week-end de transhumance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s