Fabien Doubey n’a qu’une envie : «Briller à Tabor !»

Facile champion de France au début du mois, Fabien Doubey peut désormais prétendre à un podium international à Tabor. Vice-champion du Monde Junior, derrière Clément Venturini et devant son jumeau Loïc, en 2011, l’Erbatons rêve d’une nouvelle breloque.

Matthieu Nadal, à droite, pousse son poulain vers la victoire, au pied de la citadelle de Sisteron / Josselin Riou
Matthieu Nadal, à droite, pousse son poulain vers la victoire, au pied de la citadelle de Sisteron / Josselin Riou

«J’analyse le circuit mais aussi mes adversaires»

Dominateur chez les Espoirs tout au long de la saison, Fabien Doubey, 21 ans, dresse un bilan satisfaisant de sa saison hivernale. «Mais ce n’est pas encore fini ! J’espère être encore davantage satisfait début février…» Au lendemain de son mondial. Celui pour lequel Fabien Doubey, Espoir 4e année, s’est préparé à la perfection.

«Tous les jours, je pars rouler avec cette envie. Avec Matthieu Nadal, mon entraîneur au Pôle Espoir Franche-Comté, on analyse pas mal les vidéos du circuit de Tabor mais aussi de mes adversaires» confie le Franc-Comtois à La Gazette des Sports. De ces analyses, Fabien Doubey adapte son entraînement, sous la houlette de maître Nadal. «J’ai vraiment de la chance d’avoir Matthieu comme entraîneur à mes côtés. Il se donne à 1000% pour ma réussite.» Une collaboration qui pourrait emmener le coureur du CC Etupes sur le toit du monde.

Un toit du monde qui s’annonce gelé en République Tchèque par -5 degrés. «Je connais bien le circuit et l’environnement. J’y ai déjà disputé deux Coupes du Monde. Mais Tabor au mois de Février, je ne connais pas. Le dernier mondial disputé là-bas, en 2010, se faisait sur la glace !» Des conditions dignes du difficile hiver franc-comtois.

Fabien_Doubey_Tabor_WC_2015_Cyclocross_Etupes_CCETUPESDeux adversaires en moins chez les Espoirs !

En plus d’une confiance maximale, 3e dimanche de la finale de la Coupe du Monde Espoir, Fabien Doubey pourra compter sur les absences conjuguées de Mathieu Van der Poel (20 ans) et Wout Van Aert (21 ans). Le Néerlandais et le Belge sont actuellement les meilleurs coureurs du monde. Aussi bien chez les Elites que chez les Espoirs.
«Je comprends tout à fait ce choix, de la part de ces deux champions, de courir avec les Elites plutôt qu’avec les U23. On ne va pas se le cacher, ça fait toujours deux adversaires en moins !» Une façon de voir les choses. Une ouverture vers l’arc-en-ciel qui pourrait le combler. Autant que la réussite de ses partenaires franc-comtois.

À Pontchateau, au lendemain de son sacre national, Fabien Doubey était venu encadrer les Juniors de Franche-Comté, parmi lesquels Quentin Simon. Le coureur du VC Ornans, 4e à Pontchateau, sera de la partie à Tabor. «Je côtoie Quentin au Pôle Espoir de Besançon. J’aime beaucoup la solidarité entre compagnons d’entraînement. Voir briller la Franche-Comté fait partie intégrante de ma satisfaction personnelle !» Là est peut-être le fruit de la réussite franc-comtoise, tant convoitée par les autres régions. À Tabor, pas moins de cinq coureurs de la région bisontine seront au départ.

Dès samedi 31 Janvier, La Gazette des Sports vous propose le live écrit des Championnats du Monde de cyclo-cross ! Pour suivre l’épreuve, cliquez.

Par Josselin Riou
@Josselin_Riou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s