Fabien Taillefer

 Fabien Taillefer de retour dans les pelotons.

A 22 ans, le normand sera de retour au sein des pelotons amateurs après deux années de suspension. Ancien coureur professionnel, il avait été l’un des meilleurs juniors de sa génération. A l’occasion de son retour à la compétition, il a accepté de répondre à La Gazette Des Sports. Une interview réalisée par téléphone le mercredi 20 juin dernier.

« Je vais repartir de zéro. »

« Depuis avril de l’an dernier et mon arrestation, j’ai complètement arrêté le vélo ! Je n’ai repris qu’en janvier dernier mais j’ai eu un coup d’arrêt. En effet, j’ai appris que mon retour à la compétition avait été reporté, d’avril, il est passé à juillet. De ce fait, j’ai pris un coup au moral ce qui m’a fait arrêter l’entrainement pendant plusieurs semaines.  J’ai ensuite repris vers le mois de mai où j’ai enchaîné 15 jours vraiment au top. Je tournais aux alentours de 200 kilomètres sans trop de problème, je retrouvais le coup de pédale. En voulant faire un voyage en Bretagne, j’ai attrapé une bactérie dans le train. Cela m’a donc empêché de rouler et ça va maintenant faire 2 semaines que je n’ai pas touché à mon vélo. Je compte néanmoins reprendre la compétition dès le dimanche 1er Juillet. Dimanche prochain, quand je vais reprendre la compétition, je vais vraiment repartir de 0. Je vais néanmoins faire mon retour sous les couleurs de l’USSAPB (Union Sportive Sainte-Austreberthe Pavilly Barentin). J’étais resté en très bons termes avec le club et ses dirigeants malgré mes problèmes et j’avais joué franc-jeu avec eux en avouant les faits. Leur décision de me reprendre dans l’équipe ne m’a pas surprise. Maintenant, je ne fais pas encore partie de l’équipe de Division Nationale 2, mais j’espère l’intégrer dès l’an prochain.

« Mon objectif ? Les plages vendéennes 2013 ! »

Mon programme de course est encore loin d’être défini, mais je pense tourner ma reprise vers Manche-Océan. Je vais me concentrer sur cette fin de saison, de juillet à septembre, où j’espère arriver en forme. Je ne me prends pas la tête, je vais courir seul, de mon côté afin de reprendre du plaisir. Cet hiver, je ne ferais pas de cyclo-cross, comme j’ai pu le faire dans ma jeunesse, car mon objectif sera les Plages Vendéennes 2013. En effet, enchaîner le cyclo-cross et la route ne m’a pas réussi par le passé. Les saisons où je l’ai fait, j’ai eu un peu de mal. En revanche, lorsque je me suis correctement entraîné avec de longues sorties de foncier durant l’hiver, j’arrivais en forme dès le mois de février et les Plages Vendéennes. Cet hiver, je vais donc opter pour ces sorties de foncier. Ainsi, j’espère rééditer le début de saison que j’avais fait en 2011, quand je faisais partie des meilleurs amateurs français. Mon objectif est clair, ça sera de revenir au niveau qui était le mien et de me positionner parmi les principaux coureurs français. Ensuite, j’espère pouvoir prétendre à rejoindre une équipe professionnelle grâce à mes résultats. Toute façon, même en remportant 30 courses sur cette fin de saison, je n’aurais pu espérer intégrer les rangs professionnels car les directeurs sportifs jugent sur la régularité tout au long de la saison. C’est pourquoi je vais me tourner vers 2013 où là, j’espère réaliser une très belle saison.

« Mon frère est comparé à moi. Je ne le veux pas ! »

J’entraîne mon petit frère, Steven, depuis qu’il a commencé le vélo, il y a environ 2 ans et demi. Il est né le 21 décembre ce qui fait qu’il a quelques difficultés et qu’il tombe souvent sur des coureurs déjà taillés comme des adultes. De ce fait, je ne veux pas le surentrainer, je veux qu’il continue à prendre du plaisir sur le vélo. Beaucoup de personnes le comparent à moi et je ne veux pas cela ! Je viens régulièrement à ses courses car je veux le conseiller et le protéger des personnes qui l’annoncent déjà comme mon successeur. Il n’est encore que cadet et à 10 jours près, il était minime ! La différence se fera lorsqu’il arrivera en espoir. Quand il sera junior 1, il aura le même problème que cette année, mais avec le temps, la différence s’estompera. Je pense qu’il devrait aller aux championnats de France de l’avenir, à la Chapelle-Caro, car il s’est classé 3ème de la première manche du challenge régional de Normandie duquel il occupe toujours la 3ème place du classement général. Lors du championnat de Normandie, il a été un acteur de la course. Malheureusement, depuis sa chute à Bricquebec, l’an dernier, il a peur dans les descentes. L’arrivée se situant dans une descente, il n’a pas voulu prendre de risques mais il fait une belle saison. Il devrait participer aux championnats de France de la Chapelle Caro, en août prochain, car il a accumulé les belles performances. J’espère qu’il y brillera.»

Merci à Fabien Taillefer pour cet entretien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s