L.Vidal

 Laurent Vidal, le plus kiwi des frenchies.

A 28 ans, l’homme originaire de Sète, dans l’Hérault, réussi une saison 2012 sans accroc et l’échéance olympique lui donne des ailes. La Gazette Des Sports vous propose une présentation de l’une des plus grandes chances françaises de médailles, lors des prochains Jeux Olympiques. Les épreuves de Triathlon se dérouleront les 4 et 7 Août prochain dans le cadre royal de Hyde Park.

en 1984 dans la cité Languedocienne de Sète, Laurent Vidal allait très vite s’affirmer comme l’un des meilleurs français de sa génération. Dès ses années juniors, le triathlète de Beauvais Triathlon accumula les bon résultats jusqu’à décrocher l’argent sur les championnats d’Europe, ce qui lui ouvrit les portes de l’élite en France.

En 2006, il remporte le championnat de France Espoir de Triathlon, une véritable étape dans la carrière de ce grand gaillard de plus d’1m85. Plus affûté que jamais, Laurent Vidal allait ensuite terminer sixième des championnats d’Europe et ainsi se classer parmi les meilleurs triathlètes de moins de 23 ans. Cette performance lui a directement ouvert les portes du rêve olympique. Nous sommes en 2008, et le néo-zélandais d’adoption allait connaitre sa première expérience olympique dans la fournaise chinoise de Pékin. Classé 36ème, Laurent Vidal entra dans deux années compliquées, où il termina successivement 26ème des championnats du Monde et d’Europe.

En juillet 2010, c’est à Athlone, en Irlande, que Laurent Vidal signe son renouveau. Cinquième des championnats d’Europe, il côtoie le gratin européen de la discipline. Depuis, il ne cesse de confirmer et de progresser. Si en 2011, il prend la 7ème place, de ces mêmes championnats d’Europe, c’est bien en 2012 que le caporal Vidal a explosé au niveau international. Dès la première manche de coupe du monde, à Mooloolaba, le français enleva une victoire de prestige, au sprint, devant l’australien Kahlefeldt et son compatriote français, David Hauss. En guise de bonus, le Sétois prenait la tête du classement mondial devant le vendéen, David Hauss. Dans la foulée de sa victoire australienne, il monta sur la troisième marche de l’épreuve de Sydney derrière l’allemand Justus, et le sud-africain, Murray. De retour en France, le sudiste a peaufiné sa préparation en vue de son objectif de l’année : l’épreuve olympique du 7 août 2012.

Désormais 10ème du classement mondial, Laurent Vidal portera le costume d’outsider, au même titre que David Hauss sur le parcours de Hyde Park. Malgré un début de saison tonitruant, Laurent Vidal devra faire face à une concurrence des plus complexes. Anglais, Sud-Africains ou encore Néo-Zélandais arriveront en terre Londonienne, plus affûtés que jamais, prêt à en découdre. Notre « frenchie » devra être au meilleur de sa forme pour rééditer la performance de Frédéric Belaubre, cinquième de l’épreuve d’Athènes en 2004. Ce résultat reste le meilleur pour les français en triathlon sur les Jeux Olympiques : Affaire à suivre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s