Mathieu Van Der Poel, l’avenir déjà présent

BVVStLjCMAAD1I3

Mathieu Van Der Poel est le digne héritier d’une incroyable famille de cyclistes. Né le 19 janvier 1995 dans la petite bourgade belge de Kapellen, à moins de six kilomètres des Pays-Bas, le cadet de la famille est attendu comme le messie de la nation néerlandaise. « VDP » est né pour gagner !

Histoire de famille.

Adrianus Aloysius Jacobus Van Der Poel, le père de famille, plus connu sous le nom d’Adrie Van Der Poel fût l’un des plus grands coureurs de sa génération. Professionnel pendant presque vingt ans – de 1981 à 2000 -, ce néerlandais de Hoogerheide, le temple batave du cyclo-cross aura écumé les équipes professionnelles avant de raccrocher, à 41 ans (!), au sein de la formation Rabobank. Dans sa besace, il aura accumulé succès et distinctions, parmi lesquelles de nombreux titres de champion national des Pays-Bas – six fois en cyclo-cross et une fois sur la route – et une médaille d’argent aux championnats du monde 1983 sur route où seul l’illustre Greg LeMond parvient à le devancer. Au palmarès d’Adrie Van Der Poel, on relève également de nombreuses victoires d’étapes sur Paris-Nice, une Amstel Gold Race, un Tour des Flandres, un Liège-Bastogne-Liège, une Flèche Brabançonne ou encore une Classica San-Sebastian. Autant de succès qui font saliver les connaisseurs mais c’était sans compter sur une aisance en cyclo-cross. Champion du monde, en 1996, mais aussi quintuple vice-champion du monde au cours de sa carrière, il terminera 4e, en 2000, à 41 ans.

adrie

David Van Der Poel, le grand frère, est un champion d’une autre trempe. A 19 ans, il franchit le rubicond et rejoint l’équipe professionnelle belge BKCP – Powerplus, spécialisée dans le cyclo-cross. Dans les rangs juniors, il fait partie de l’excellence internationale en s’imposant au classement général de la Coupe Du Monde après avoir enlevé les épreuves de Roubaix et Hoogerheide. Il décroche également à son palmarès le classement général du SuperPrestige et quatre de ses épreuves. Champion national, David Van Der Poel, passera à côté des mondiaux de Tabor (8e) l’année où Julian Alaphilippe, décrochait l’argent. En passant espoirs, il vit une saison blanche, ponctuée d’une simple médaille d’argent à l’occasion du championnat des Pays-Bas Espoirs de cyclo-cross. L’année dernière, il se relance en étant sacré champion national Espoirs et en se distinguant à l’occasion d’une manche du SuperPrestige, à Hamme-Zogge, où il s’impose brillamment.

hieu_van_der_poel_son_of_Adrie-vi

Hors-normes.

Lui, les normes, il ne doit pas les connaître. Tout jeune, déjà, il vivait le vélo. Il dominait, de sa tête de plus que tout le monde et de ses larges épaules. En considérant que les choses sérieuses ne commencent qu’en Junior, Mathieu Van Der Poel est rentré dans le vif du sujet d’entrée de jeu ! Pas de chichi les amis, il y avait clairement Van Der Poel et les autres. Le petit-fils de Raymond Poulidor était génétiquement programmé pour la victoire. Déjà, chez les cadets, il était fort. Bien plus que les autres. Jeune et pourtant déjà talentueux. Sacré champion des Pays-Bas de cyclo-cross en cadet 2, ce digne héritier des Van Der Poel s’apprête à vivre deux années de faste et de succès.

Une domination hivernale… sans partage. 

Tout juste 17 ans, le néerlandais débarque dans le grand bain des Juniors. Les plus grandes épreuves internationales s’offrent à lui et il lui suffira de peu de temps pour dominer ses adversaires. Parfois, il fût vaincu comme à Neerpelt (3e), Ruddervoorde (3e), au KoppenbergCross (3e) et Lille (2e). Il n’était que Junior 1 et pourtant, il n’avait jamais rien connu d’autre que le podium. Champion national, champion d’Europe, champion du Monde, lauréat de la Coupe du Monde et du SuperPrestige. En quelques mois, Mathieu s’est fait un prénom parmi la lignée familiale des Van Der Poel. Ce n’était alors que le début. Tout allait se poursuivre, l’hiver suivant. Encore une fois « VDP » allait écraser la concurrence.

1374935_248070308680650_831395068_n

Invincible !

Seule la victoire aura rythmée la saison 2012 / 2013 de ce grandissime néerlandais. Grand par la taille, il est encore plus par le talent. Il s’est imposé sur les 30 (oui, oui, vous avez bien lu, 30 !) courses qu’il a disputé en Junior 2. Rien ne semblait pouvoir l’arrêter. Même une petite chute alors qu’il s’envolait vers le titre mondial sur la neige étasunienne de Louisville ne viendra pas gâcher le bonheur du batave. Comme l’année précédente, il réalise un triplé incroyable et surtout inédit. Personne avant ce diable de Van Der Poel n’avait réussi à se bâtir un tel palmarès à seulement 18 ans. Alors oui, c’est vrai que certains attendaient de voir si le cannibale des sous-bois parviendrait à transposer son aptitude à la victoire sur la route. Malgré son jeune âge, le défi ne reboutait pas le champion qu’il est en train de devenir.

1238338_10151699775863506_790734111_n

 Tous les chemins mènent à Florence !

Sur la lignée de sa saison de cyclo-cross bouclée début 2012, Mathieu Van Der Poel se fait plus discret sur la route. Membre de la réserve de l’équipe professionnelle BKCP – Powerplus, il finira par prendre ses marques et à dompter la concurrence. C’est dans l’hexagone, et plus particulièrement en Bretagne, que le jeune homme s’est illustré au cours de cette année olympique, en remportant la Ronde des Vallées (Internationale Juniors). Il succédait au palmarès à des coureurs de la trempe de Tony Hurel, vainqueur en 2005 et actuel professionnel au Team Europcar ou Johan Le Bon, lauréat en 2008, membre de la FDJ.fr. Cette même année, il termina 3e du GP Bati-Metallo et 9e des mondiaux juniors de Valkenburg ! Les prémices d’un avenir doré.

1382260_10151699775958506_629448183_n

 Numéro 1 mondial.

Après avoir tout raflé dans les sous-bois, c’est sur la route que Mathieu Van Der Poel avait décidé d’imposer sa domination. Au terme de cette saison 2013, le bilan du batave est plutôt… positif. Champion du monde, champion des Pays-Bas, vainqueur du GP Rüebliland (2.1), du Trophée Centre Morbihan (2.NCup), de l’Ain’Ternational Valromey Tour (2.1) et de nombreuses étapes, « VDP » cumule 13 succès au moment de raccrocher sa monture à l’entrée du garage. La saison fût belle. Outre ses nombreuses victoires, le cadet des Van Der Poel a pris la 3e place de la Courses de la Paix (2.NCup) et la 2e du GP Patton (2.NCup) ce qui fît de lui l’homme le plus régulier et prolifique du monde chez les juniors. Numéro 1 mondial au classement établi par le très sérieux site internet Pro Cycling Stats, le néerlandais devance Mads Pedersen (vice-champion du monde) et le breton, Elie Gesbert. Le rideau pouvait tomber sur Florence. La représentation était terminée. Mathieu Van Der Poel venait de siffler la fin de la récré. En 2014, de nouvelles têtes viendront sur le devant de la scène internationale. Sans doute les champions d’après-demain. D’ici-là, « VDP » sera peut-être déjà devenu un grand parmi les très grands.

1382398_10151699775748506_1139370622_n

Eloge de stars.

Le téléphone du successeur de Matej Mohoric, au palmarès des championnats du monde juniors, a dû chauffer suite à son sacre dans les rues de Florence. Les plus grandes personnalités du monde, très confiné, du cyclisme ont réagi, à l’exploit du petit-fils de Raymond Poulidor, sur Twitter. Extraits.

Zdenek Stybar – OPQS – Double champion du monde de cyclo-cross :

tweet stybar

« @zdenekstybar : Félicitations @mathieuvdpoel probablement le garçon le plus talentueux que je n’ai jamais vu. Tu ne penses pas @adrievanderpoel ? 🙂 #Firenze2013 »

Niels Albert – BKCP Powerplus – Double champion du monde de cyclo-cross :

tweet albert

« @Niels_Albert : Très fier de mon coéquipier @mathieuvdpoel ! #ChampionDuMonde #Firenze2013 »

Patrick Lefévère – Manager général d’OPQS :

tweet lefevere

« @PatLefevere :  » @PelotonWatch : #Toscana2013 VanDerPoel (NED) gagne en solitaire. » Super classe @mathieuvdpoel. Félicitations. De bons gènes »

Kai Reus – Dernier champion du monde junior néerlandais :

tweet kai reus

« @kaireus : Après 10ans, un nouveau néerlandais est champion du monde junior sur route. Je veux féliciter mon successeur, Mathieu Van Der Poel. #Impressionnant  »

 

Photo / U19 Racing Team. Twitter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s