Matthieu Legrand : «Je me voyais déjà champion de France…»

Il est passé tout près du titre national, fin août à Saint-Omer. Né en 1998, l’année du triomphe des Bleus de Zizou, Matthieu Legrand aurait pu connaître les joies d’une marseillaise. De sa marseillaise. Mais le destin en a voulu autrement. De Saint-Omer, il n’a ramené que le chocolat de la quatrième place. La Gazette des Sports s’est entretenue avec le Francilien de l’US Métro.

Photo : Gwnedolène Poisson
Photo : Gwendolène Poisson / La Gazette des Sports

Il l’avoue aisément le meilleur moment de sa saison 2014 c’était à Saint-Omer. «Ces trente kilomètres, seul en tête des championnats de France.» Des sensations uniques découvertes sur le vélo. «Entendre tout le monde t’encourager… C’est énorme !» Se souvient le Francilien, nostalgique ? Amer surtout.

Amer car ce France demeure, et le restera peut-être un bon moment, l’un de ses plus mauvais souvenirs sur un vélo. «J’y ai cru…» confie Matthieu à La Gazette des Sports. Il y a cru avant de voir ses espoirs s’écrouler. Partir en fumées. «Je me sentais pousser des ailes, seul devant. Je me voyais déjà avec le maillot tricolore… Et puis j’ai été repris dans les derniers kilomètres. Se dire que je passe à côté d’une médaille à cause d’un équipier ça fait mal !» Ajoute l’intéressé.

Photo : Gwendolène Poisson / La Gazette des Sports
Photo : Gwendolène Poisson / La Gazette des Sports

Car ce championnat aurait pu être parfait pour les Franciliens. Outre Turgis, 2e, Legrand aurait pu monter sur le podium. L’intervention de Bruno Hatier changera la donne. Une course d’équipe longtemps décriée qui a crée la surprise. Une pointe d’amertume et de regret que le temps aura su faire passer. «Sur le coup, ce France était un gros échec. Mais plus le temps passe et plus je réalise l’ampleur de ma performance.» témoigne le récent vainqueur du Tour d’Île de France Cadets.

Photo : Thomas Maheux
Photo : Thomas Maheux

À quelques jours de sa fin de saison, Matthieu Legrand se libère de tout pression. «Pour moi, c’est déjà fini.» Nouveau membre du Pôle Espoir d’Île-de-France, Legrand espère poursuivre sa progression vers les sommets. «Jusque là, j’étais plutôt en sous-entrainement que l’inverse. C’est encourageant pour l’avenir.» L’avenir, c’est demain, ou presque. Car la saison hivernale débute bientôt. C’est dans une autre cour que le Francilien devra faire ses armes. Celle des juniors. Un nouveau défi qui pourrait lui réussir. Lui ouvrir de nouveaux horizons et peut-être lui offrir ce dont il a rêvé. Une marseillaise, l’Or et un maillot tricolore.

Par Josselin Riou
@Josselin_riou

Une réflexion sur “Matthieu Legrand : «Je me voyais déjà champion de France…»

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s