Nommay 2013 – Présentation

Photo : Perrine SaCe week-end, les championnats de France 2013 de cyclo-cross se déroulent à Nommay, en Franche-Comté. Pour l’occasion, La Gazette Des Sports vous présente les forces en présence dans chacune des catégories et se risque à son petit pronostic. Vous aussi, lancez-vous dans vos pronostics !

Elites Dames / Juniors / Cadettes : Les titres seront disputés !

Juliette Labous, lauréate du Challenge National / Photo ; Perrine Sauvey
Juliette Labous, lauréate du Challenge National / Photo : Perrine Sauvey

Elles seront les premières à emprunter le tout beau circuit de Nommay, samedi, en début d’après-midi (à 12h45), les cadettes seront donc les premières à se disputer le titre national de cyclo-cross. Si Juliette Labous, lauréate du Challenge National de la discipline et des épreuves de Saverne et Pontchâteau, est la principale favorite à la victoire finale, elle devrait rencontrer une forte concurrence. En effet, derrière la bisontine, la languedocienne, Océane Grumel, 3e du Championnat de France l’an passé et lauréate à Besançon, fera son possible pour enfin décrocher le maillot tricolore. Enfin, les ligériennes devraient également être en mesure de prendre place sur le podium. Entre Chloé Fortin, 2e à Pontchâteau, et Solène Billouin, 3e sur ce même cyclo-cross de Pontchâteau, les filles des Pays de Loire pourraient tirer leur épingle du jeu. A l’avantage de la favorite, Juliette Labous, elle évoluera à domicile, devant son public, ses fans et ses amis. En effet, la coureuse de l’AC Bisontine ne sera qu’à quelques dizaines de kilomètres de chez elle. Par le passé, courir à domicile n’avait néanmoins pas réussi à cette jeune cadette qui n’avait pris que la 2e place lors du Challenge National de Besançon… Si la pression en sera multipliée, la victoire n’en sera que plus belle. La réponse est attendue samedi après 30 minutes de course.

Julie Boucher vise le doublé / Photo : Marion Denis
Julie Boucher vise le doublé / Photo : Marion Denis

Chez les juniors dames, la domination exercée par la jeune Laura Perry semble incontestable cette année. Championne de France cadette en titre, cette franc-comtoise, junior 1ère année, a tout raflé cet hiver. A Saverne, Besançon et Pontchâteau, la coureuse du CC Etupes n’a pas réellement rencontré d’oppositions, si ce n’est celle d’Emeline Gaultier Martin. La bretonne, dauphine de Perry lors des deux premières épreuves nationale, 4e des championnats de France cadettes l’an passé, espère bien prendre le pas sur sa principale adversaire. Ensuite, nous retrouvons Audrey Menut ou Clémence Ondet potentielles candidates à un podium lors de ces championnats de France. Enfin n’oublions pas la tenante du titre, la première championne de France Junior de l’histoire du cyclo-cross français : Julie Boucher. La pensionnaire du VC Montrichard 41, titrée à Quelneuc en 2012 a axé sa saison sur ce rendez-vous franc-comtois. Peu en vue cet hiver, Julie Boucher pourrait bien signer un incroyable et inédit doublé.

Julie Krasniak pourrait créer la surprise / Photo: © Dave McElwaine/www.trailwatch.net
Julie Krasniak pourrait créer la surprise / Photo: © Dave McElwaine/www.trailwatch.net

Qui succédera à Lucie Chainel ? Difficile à dire tant les candidates à la victoire finale sont nombreuses. Ferrand-Prévôt, Ferrier-Bruneau, Morel-PetitGirard, Mani, Krasniak et bien sûr Chainel sont autant d’éventualités à la désignation de la nouvelle championne de France. Si les deux premières nommées sont parvenues à remporter chacune une épreuve du Challenge National, Ferrier-Bruneau à Besançon, Ferrand-Prévôt à Pontchâteau, les autres filles peuvent créer la surprise. En effet, une coureuse telle Marlène Morel-PetitGirard, deuxième à Pontchâteau après avoir lutté jusqu’au bout, donnera tout ce qu’elle a pour décrocher, à domicile, son premier titre national. Caroline Mani, habituelle française parmi les américaines revient sur le sol français à l’occasion de ces championnats. Après avoir disputé l’épreuve de Sablé Sur Sarthe, à l’occasion d’un stage avec Laurence Leboucher, Caroline Mani, ancienne championne de France souhaite reconquérir son titre. Elle aussi court pour une formation américaine et elle aussi rêve d’un maillot tricolore. Habituée à côtoyer les meilleurs cyclocrosswomen américaines, Julie Krasniak n’a jamais disputé d’épreuves dans l’hexagone cet hiver. Néanmoins, dimanche matin, elle pourrait épater son monde en devenant championne de France 2013 mais c’est sans compter sur le sursaut d’orgueil de la championne qu’est Lucie Chainel. Lauréate à Saverne d’une épreuve du challenge national, la femme de Steve Chainel a su s’installer dans le top 5 mondial et montre une forme ascendante ces dernières semaines, juste à temps pour Nommay. Elle aussi est en lice pour un retentissant doublé national !

Julian Alaphilippe partira à la reconquête de son titre national / Photo : Angélique Leblanc
Julian Alaphilippe partira à la reconquête de son titre national / Photo : Angélique Leblanc

Dimanche 13 Janvier – 15h15 / Espoirs : Alaphilippe contre le Rhône-Alpes, comme en 2012

L’an passé, à Quelneuc, en Bretagne, le militaire Julian Alaphilippe avait été sacré champion de France espoir, devançant dans l’ordre, Kévin Bouvard, Clément Venturini et David Menut, tous trois portaient alors le maillot du comité de Rhône-Alpes. Si durant l’hiver 2012/2013, Kévin Bouvard a disparu des sous-bois, ses deux acolytes seront bel et bien présents à Nommay pour mener la vie dure au champion sortant. En l’absence de Quentin Jaurégui, victime d’une fracture de la clavicule fin décembre lors du SuperPrestige de Diegem (Belgique), et qui se présentait comme l’un des véritables outsiders à la quête du paletot tricolore, on se dirige vers une bataille acharnée entre les trois favoris : Julian Alaphilippe, tenant du titre, Clément Venturini, vainqueur du Challenge National et David Menut, 2e à Besançon du Challenge National et membre régulier de l’équipe de France. Menut et Venturini, coéquipiers sous le maillot du Rhône-Alpes, pourraient bien mener la vie dure à Alaphilippe. Ce dernier a néanmoins pris l’avantage psychologique en remportant l’épreuve de coupe du monde Espoir, dimanche dernier, à Rome. En s’imposant devant le gratin du cyclo-cross mondial, le néo-professionnel français à marquer les esprits de ses adversaires. Dimanche prochain, en clôture de ces championnats de France de cyclo-cross 2013, le coureur originaire du centre de la France pourrait accrocher un deuxième titre national à son palmarès, déjà bien garni par ailleurs. Cependant, beaucoup de coureurs, pas forcément attendus du grand public sauront probablement se montrer à l’avant. Les locaux, Fabien et Loïc Doubey, Lilian Calmejane (Midy-Pyrénées) ou Kévin Ledanois (Pays De Loire) tireront-ils les marrons du feu à Nommay ? Réponse sera donnée dimanche 13 janvier prochain aux alentours de 16 heures.

La rage se lit sur le visage de Russo lors de la finale du Challenge National / Photo : Leslie Corbel
La rage se lit sur le visage de Russo lors de la finale du Challenge National. Il sera le grand favori samedi / Photo : Leslie Corbel

Samedi 12 Janvier – 15h15 / Juniors : Russo, le vengeur (dé)masqué.

A l’image d’Emile Canal chez les cadets, Clément Russo avait été impérial sur les deux premières manches du challenge national. La finale fût quant à elle une catastrophe pour le rhônalpin… Victimes de problèmes mécaniques en cascades et d’un manque de chance remarquable, le vice-champion d’Europe de la discipline ne se laisse pas abattre. Battu dans la quête du maillot de leader du challenge national, puisqu’il termine 2e du général après avoir été en tête jusqu’à la finale, Clément Russo ne pense plus que par Nommay. Battu, déçu mais pas abattu, le coureur de Charvieu Chavagneux présentait une force de caractère propre aux champions. S’il n’est pas parvenu à remplir l’objectif qu’il s’était fixé, à savoir de remporter le Challenge National 2012, le récent 4e de la coupe du monde de Heusden-Zolder, puis 5e lors de l’épreuve de Rome, croit encore en son rêve d’être sacré champion de France, un honneur qu’il n’a pas encore connu. Déjà vice-champion d’Europe, ce championnat de France semble s’inscrire dans la suite du cheminement de l’isérois. S’il venait à s’imposer, Clément Russo prendrait une option sur une éventuelle qualification pour les championnats du monde de la discipline à Louisville. Une aubaine qui décuple la motivation du jeune coureur. Mais dans cette catégorie d’âge, la concurrence fait rage, comme jamais ! Derrière Russo, on retrouve Léo Vincent, vainqueur de la finale du Challenge National, il a revêtu la tunique de leader du classement général de manière définitive au soir de la finale. Deux succès qui précédaient un titre de champion régional acquis brillement sur ses terres. Sur ses terres, il sera de nouveau lors des championnats de France de Nommay. Comme Canal, son coéquipier au VC Ornans, Vincent verra sa motivation et le soutien qu’on lui apporte multipliés. Enfin, comment omettre l’omniprésence des bretons et des limousins au sommet de la hiérarchie nationale ?

Au top de sa forme, le champion de Bretagne, Elie Gesbert pourrait décrocher le titre / Photo : Camille Nicol
Au top de sa forme, le champion de Bretagne, Elie Gesbert pourrait décrocher le titre / Photo : Camille Nicol

Les hommes à hermines, emmenés par Elie Gesbert et Florian Richeux pourraient sans problèmes, créer la surprise franc-comtoise. De leurs côtés, les limousins, forts d’un collectif inédit, 5 coureurs de niveau TOP 15 national (!), devront axer leur course sur le collectif. Raphaël Gay & Raphaël Dubuc, Mathieu Morichon, Victor Tournieroux ou encore Romain Boutet sont autant de chance pour le comité régional du Limousin de décrocher un paletot tricolore. La bataille sera féroce pour l’acquisition du titre de champion de France Junior 2013 de cyclo-cross !

Samedi 12 Janvier – 14h / Cadets : Emile Canal l’année parfaite ?

Le favori numéro 1 : Emile Canal
Le favori numéro 1 : Emile Canal

Auteur d’un 2/3 lors du Challenge National, vainqueur à Saverne et Besançon, 2e à Pontchâteau et lauréat du classement général, le coureur du VC Ornans pourrait bien rajouter une ligne à ce sacré palmarès. Plus qu’une ligne, le franc-comtois est en passe d’acquérir un maillot Bleu-Blanc-Rouge qu’il a déjà connu. En effet, Emile Canal est loin d’être un novice au niveau national. Non, il n’est pas champion de France en titre de cyclo-cross, vous l’auriez remarqué, mais c’est en VTT, que le jeune frère de Fabien s’est illustré. En juillet dernier, aux Gets, il avait alors été sacré champion de France cadet de la discipline, alors qu’il n’était que premier année ! Ce titre, acquis de main de maître, témoigne du potentiel grandissant du franc-comtois. Chez lui, à Nommay, Emile Canal pourrait donc avoir la bonne idée d’être à nouveau titré sur le plan national. Cependant, la concurrence se prépare sérieusement pour parvenir à mater l’ogre canal. Julien Durbesson, vainqueur à Pontchâteau et seul coureur à être parvenu à dominer Canal lors du Challenge National, se présente comme un sérieux client au podium final, si ce n’est au titre. Même son de cloche pour Mehdy Henriet. Le normand, très à son aise ses derniers temps, rêve de Bleu-Blanc-Rouge. Bien qu’ils ne diraient pas non à une médaille, ils sont quelques-uns à ne rêver que d’or. L’affrontement de ces jeunes coureurs sera entier, vif et sans retenue. Durant les 30 minutes que comportent l’épreuve, tous les partants détiennent la chance, même infime, d’être sacré champion de France cadet 2013 de cyclo-cross !

2 réflexions sur “Nommay 2013 – Présentation

  1. Bravo je constate que nos jeunes sont vraiment au top !!! Oui il faut encourager toute cette nouvelle génération du cyclisme français car ils ont beaucoup de mérite mes amitiés un ancien du vélo Michel (dit Papy)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s