Pontchâteau et Challenge national : les lauréats

Photo : Camille Nicol

Le Challenge National de cyclo-cross fêtait sa 30e édition en 2012 et pour cet anniversaire particulier, les villes de Saverne, Besançon et Pontchâteau ont tenu leur rang. Ce dimanche, en Loire-Atlantique, c’est donc à la 3e et dernière manche que l’on a assisté. Un parcours roulant, des conditions climatiques idéales et une journée cycliste somme toute réussie. Retour sur les événements de ce nouveau dimanche de cyclo-cross.

10h00 – Juniors : Vincent détrône Russo !Photo : Sophie Malet

Il était un favori pour tout le monde. La malchance ne l’avait pas frappé jusque-là, et pourtant, Clément Russo n’a pu défendre ses chances comme il l’espérait. A peine le starter avait-il libéré les 138 juniors, affamés de victoire, que les premiers coups de patins résonnaient. Un coureur du comité de Rhône-Alpes, à côté de son vélo règle sa roue arrière. Flanqué du dossard 1, Clément Russo repartait dans les toutes dernières positions. A l’avant, après quelques chutes, un premier groupe de tête se formait avec notamment les bretons et les limousins. Survolté, c’est le Franc-Comtois, Léo Vincent qui prit les devants de la course pour ne plus jamais les quitter. Champion de France cadet en 2011, le coureur du VC Ornans allait résister seul au collectif du Limousin. En effet, sur le podium de cette finale, Mathieu Morichon et Raphaël Dubuc, deux limousins accompagnaient ainsi Léo Vincent.

Photo : Alexanne BonnierCe même Léo Vincent s’adjugeait le Classement Général du Challenge National de cyclo-cross 2012. Il devance d’un petit point le malchanceux Clément Russo, pourtant leader depuis la 1ère épreuve. Le jeune Sébastien Havot, junior 1ère année, termine quant à lui, à la 3e place.

Classement de l’épreuve / Classement du Challenge National 

 

 

11h15 – Espoirs : Venturini fait coup double.

Après un départ mouvementé, les espoirs ont proposé un véritable spectacle durant plus de 50 minutes de course. A peine le quart d’heure d’effort était-il passé que les hostilités étaient pleinement lancées. On retrouvait alors un quatuor à l’avant de la course composé de Clément Venturini (Rhône-Alpes), Quentin Jaurégui (Enertherm – BKCP), Fabien Doubey (Franche-Comté) et Bastien Duculty (Chambéry Cyclisme Formation). Ces quatre là allaient rapidement creuser l’écart sur leurs poursuivants directs et ce malgré la résistance de Julian Alaphilippe (Armée de Terre).

Photo : Alexanne Bonnier

Ce dernier se trouvait piégé, à l’arrière, victime de la course d’équipe rondement appliquée par David Menut (Rhône-Alpes) afin de favoriser Venturini dans l’optique de la victoire finale au classement du Challenge National. Si bien que le champion de France en titre de la discipline s’énerva quelque peu, trahi par des gestes et quelques paroles échangées avec ses compagnons de contre.

Le duo gagnant / Photo : Alexanne BonnierA l’avant, peu préoccupé par cela, le nordiste, Quentin Jaurégui ne rêvait que d’une chose : gagner. Après avoir terminé 3e des deux premières épreuves, le champion de France Junior en titre allait passer à deux doigts de son objectif. Quand les choses sérieuses commencèrent, Duculty fût victime d’un bris de pédale ! Plus que trois hommes pour se disputer la victoire, mais Doubey était trop juste et faisait l’élastique en tête de course. Au final, c’est donc un duel Venturini – Jaurégui qui s’offrit aux spectateurs. Et de ce jeu-là, le rhônalpin en est sorti vainqueur. Jaurégui, 2e du jour et 3e du général ne cachait pas sa déception. Derrière, Alaphilippe tentait le tout pour le tout mais fût contraint de s’incliner au sprint pour la 4e place face à Menut et Calmejane. Seulement 6e, le militaire rendait sa tenue de leader.

Photo : Alexanne Bonnier

Classement de l’épreuve / Classement du Challenge National 

13h00 – Cadets : Canal cède face à Durbesson mais s’adjuge le général.

Photo : Alexanne Bonnier

Il n’y aura donc pas de passe de trois, de triplé, de 100% pour Emile Canal. Le Franc-Comtois du VC Ornans avait remporté les deux premières épreuves à Saverne puis à Besançon et se présentait à Pontchâteau en tant que logique favori. Mais le circuit sec et roulant de Coët-Roz n’était peut-être pas pour favoriser cet agile coureur. Néanmoins, Canal n’est jamais resté très loin de la tête de course, oscillant de la tête à la 5e place, grand maximum. A l’avant, on retrouvait donc Henriet (Normandie) Durbesson (Vaucluse) Canal et Simon (VC Ornans) mais encore Couanon (La Pomme Marseille). Finalement, Henriet et Durbesson allaient s’isoler en tête de course avant que ce dernier ne prenne seul les devants de la course pour remporter cette finale du challenge national. Pour la deuxième place, le sprint fût serré, mais le normand Henriet se vit reprendre dans la ligne droite finale par Canal et Simon.

Photo : Alexanne BonnierLes deux franc-comtois avaient alliés leurs forces pour décrocher le podium. Seul Canal est parvenu à dépasser Henriet, celui-ci s’attribuant tout de même la 3e marche du podium.

Canal est passé tout près d’une victoire fleuve sur le challenge national 2012. Il devance de 8 points Julien Durbesson et de 15 unités son coéquipier, Quentin Simon.

Classement de l’épreuve / Classement du Challenge National

13h45 – Dames / Juniors / Cadettes : Au tour de PFP. Perry, comme d’habitude. Labous de nouveau. 

Photo : Alexanne BonnierSur les trois épreuves du challenge national de cyclo-cross, il n’y aura pas eu épreuves plus serrées que celles des Elites dames. Trois manches et autant de lauréates différentes, ce qui témoigne d’un haut niveau homogène entre les meilleures françaises. Après Chainel à Saverne, Ferrier-Bruneau à Besançon, c’est la jeune Ferrand-Prévôt qui a su tirer son épingle du jeu à Pontchâteau. Comme à Besançon, quatre filles composaient le groupe de tête : Ferrier Bruneau, Chainel, Marlène Morel-PetitGirard et bien sûr Ferrand-Prévôt. C’est finalement sans Ferrier-Bruneau que se joua la victoire finale. Le tiercé gagnant avec PFP, Morel-Petitgirard et Chainel.

Photo : Alexanne Bonnier

Chez les juniors, ce fût le réel copié/collé des deux premières épreuves. Laura Perry qui fait un départ canon parmi les élites, puis une course parfaite.Jamais inquiétée, la franc-comtoise aura mené, seule, son petit bout de chemin, jusqu’au succès. Derrière elle, Emeline Gaultier Martin s’installait à la 2e place, comme à Saverne et Besançon avant d’être victime d’une crevaison. Mais pour sauver l’honneur de la Bretagne, Maëva Calvez termina 2e tandis que Clémence Ondet enlevait son premier podium national.

Victorieuse à Saverne, en ouverture du challenge national de cyclo-cross, Juliette Labous s’est à nouveau imposer dans la catégorie des cadettes. Après avoir été battue par Océane Grumel, chez elle, à Besançon, la bisontine a repris son bien. Seule parmi les élites, Juliette Labous n’a jamais été inquiétée par ses dauphines, les deux ligériennes, Chloé Fortin et Solène Billouin.

Photo : Marion Denis

Classement de l’épreuve Dames /Juniors / Classement de l’épreuve cadettes / Classement du Challenge National 

15h00 – Elites : Mourey poursuit sa moisson.

S’il fût quelque peu inquiété à Besançon avec l’incroyable résistance de Guillaume Perrot, Francis Mourey s’était quand même imposé. A Pontchâteau, le stéphanois Perrot n’est pas parvenu à se mêler à la lutte pour la victoire si bien que c’est un groupe de 6 coureurs qui a fait la course en tête. Parmi ces 6 coureurs, 5 étaient professionnels… Seul Romain Lejeune, du Club Champagne Charlott’, faisait figure d’intrus. Quelques attaques pour secouer le cocotier et  Mathieu Boulo, présent dans « l’échappée » réalisa une attaque décisive qui scinda le groupe.Photo : Alexanne Bonnier

Trop justes, Lejeune, Chainel et Jeannesson étaient décrochés tandis que Mourey et Gadret tentaient de faire la jonction avec l’homme de tête. Seul le leader du Challenge National allait parvenir à cela, empêchant ainsi Mathieu Boulo de s’imposer, comme il avait pu le faire, il y a de ça 2 ans, lors de la Coupe du Monde Espoirs de cyclo-cross, sur ce même circuit de Coët-Roz. Au classement du Challenge National, avec 3 victoires en autant d’épreuves, Francis Mourey est le logique, et incontestable, vainqueur. Derrière, John Gadret devance l’amateur, Guillaume Perrot.

Classement de l’épreuve / Classement du Challenge National

Photo : Marion Denis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s