Rugby à XIII – Les Dragons Catalans d’un souffle !

Ce samedi, les Dragons de Perpignan ont disputé leur premier match de Super League à Gilbert Brutus, le temple catalan. Face aux Tigers britanniques de Castelford, les Languedociens se sont imposés 13 à 12 et ce malgré un dur combat…

IMG_0823

Les Drags en souffrance dès le coup d’envoi

Les premières minutes se jouent dans le camp catalan. Mais Castelford impose son jeu dès la 11ème minute avec un jeu au pied pour Justin Carney. L’arbitre de la rencontre ne facilite pas la tâche des Perpignanais mais Zeb Taia aplatit sous les poteaux en milieu de première mi-temps. Après vidéo, l’essai est refusé suite à un passage en force du Catalan. Le match se poursuit dans des conditions pluvieuses et les Tigers remettent la main sur le jeu. Un essai leur sera aussi refusé suite à un acte d’anti-jeu de Solomona sur Duport. Les Perpignanais insistent dans le camp anglais mais n’arrivent pas à revenir à la marque. La violence adverse s’intensifie mais Mr James Child, arbitre de la rencontre, ne fait qu’avertir. Après une série d’attentats sur les Catalans, les premières échauffourées se déclenchent suite à un mauvais plaquage sur Morgan Escare. Les cartons tombent pour Eloi Pelissier, Olivier Elima et Jake Webster après un plaquage jugé irrégulier du jeune Saint-Paulais. L’arbitre renvoie les deux équipes, à 11 contre 12, au vestiaire sur une pénalité ratée de Scott Dureau pour Perpignan. Castleford mène 6-0 à la pause !

Renversement de situation en deuxième mi-temps

De retour sur la pelouse. Sous la consternation des 9 169 spectateurs face à l’arbitrage. La tension entre les joueurs se fait encore ressentir. Les Tigers progressent dans le camp des Dragons. Après un renvoi sous les poteaux qui ne fait pas 10m, Solomona récupère la balle et aplatit. Mais son hors-jeu ne permet pas aux Catalans d’enfoncer le clou. L’interception de Scott Dureau depuis ses 20m relance le match. Mais l’Australien met le pied en touche !

C’est à la 46e que Morgan Escaré remet les deux franchises à égalité. Une faute des Tigers permet ensuite aux catalans d’ajouter deux points à leur compteur (8-6). Whitehead conforte l’avance suite à une passe volleyée de Mikael Olfield pour son coéquipier (12-6). A 7 minutes de la fin du match, le tigre Jordan Tansey remet les deux équipes au même niveau. La délivrance se fait à la 76e avec un drop du demi de mêlée «Scotty» : 13-12. Ce sera le score final ! Premier succès pour les Dragons, après un revers, le week-end dernier, sur la pelouse du tenant du titre.

dragons catalans

L’Australien Scott Dureau homme du match

Scott Dureau. 175 cm. 83 kg. De retour hier sur la pelouse de Brutus, il a su montré une ténacité exemplaire. Le chouchou du public revient après deux saisons de méforme. L’australien de 29 ans a subi une opération pour une tumeur à l’œil. Une longue rééducation pour retrouver le total usage de sa vue l’a empêché de suivre les entraînements. Malgré son manque de condition physique, Scott revient sur les terrains, après un passage aux Roosters de Sydney, où il y disputa une fin de saison. Aujourd’hui, il reprend sa place avec ses coéquipiers catalans. Une place qui lui vaut d’être élu homme du match contre Castelford. Auteur de 5 points, d’une passe décisive à l’arrière Morgan Escaré, et du point qui offre la victoire aux Dragons Catalans pour cette 2e journée de Super League, Scott Dureau confirme son retour en force ! Des Dragons qui retrouveront leur entre de Gilbert Brutus, le 28 février prochain, face aux Loups de Warrington.

Laura Meunier

Une réflexion sur “Rugby à XIII – Les Dragons Catalans d’un souffle !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s