OSDF : les coulisses du tirage au sort

Un robot assiste Patrice Dominguez pour le tirage au sort / ©Tyfenn Corvellec
Un robot assiste Patrice Dominguez pour le tirage au sort / ©Tyfenn Corvellec

Dans le village VIP de l’Open Sud de France, à l’Arena de Montpellier, les journalistes se regroupent en masse devant une estrade. Là, une statue en forme de chien rouge brillant accompagne le nouveau trophée du tournoi. A leur gauche, le seau doré dans lequel se trouvent les noms des joueurs, et le tableau final de l’Open Sud de France, encore vierge, sont exposés.

Il est midi. Patrice Dominguez, le directeur de l’Open Sud de France fait son apparition, aux côtés de Philippe Saurel, maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole. Avec eux sur cette petite scène, l’ancien handballeur de l’équipe de France, Joël Abati, et le tennisman invité du tournoi Benoit Paire sont présents.
Patrice Dominguez prend le micro sous les flashs des photographes. Avec une voix enrouée, il annonce le début du tirage au sort. Chaque personne qui se trouve sur l’estrade tire un jeton sur le quel est inscrit un numéro, correspondant à un joueur.
Benoit Paire voit les noms défiler, esquissant quelques sourires stressés.

Du côté des spectateurs, on s’écarte pour laisser un drôle d’invité. Un petit robot argenté se fraie un chemin au milieu des gens. Monté sur des petites roulettes, et portant un nœud papillon, il fait entendre sa voix. Surprise, toute l’assemblée se met à rire. Encouragé, le robot ne s’arrête pas là, et s’invite sur l’estrade.
Patrice Dominguez lui présente le seau, et le petit robot tire au sort d’autres joueurs (avec l’aide du directeur du tournoi). Lui et ses petits camarades en ferraille sont présents dans un stand de l’Open Sud de France, comme en témoigne ce tweet :

Le tirage au sort touche a sa fin, Benoit Paire voit enfin son numéro sortir du seau. Il tombe au premier tour face à un qualifié. Une nouvelle qui semble le réjouir, comme il l’indique sur son compte Twitter :

A la vue des matchs qui s’annoncent, Patrice Dominguez lance amusé : « Ça ressemble beaucoup à un France-Allemagne !« , en référence au quart de finale de la Coupe Davis 2014. Si c’est le cas dans cet Open Sud de France 2015, ça promet d’être une belle édition.

Tyfenn Corvellec
@TyfennC

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s