Thomas Girard

Thomas Girard, l’équipier de luxe.
Présent dans la bonne échappée sur les championnats de France élites amateurs de Saint-Amand-Les-Eaux, Thomas Girard a su se sacrifier pour permettre à son coéquipier, Jimmy Raibaud de devenir champion de France, et ce quelques jours après le décès d’un des dirigeants emblématique du CR4C Roanne. Thomas Girard a répondu aux questions de La Gazette Des Sports.
Quel était ton état d’esprit et ta forme en arrivant sur ce championnat de France?
Après quelques soucis d’infection en début de saison, la forme était plutôt bonne depuis le Tour du Chablais, début mai. J’ai été assez régulier sur les courses d’un jour, mais je suis un peu déçu de mes prestations sur les courses par étapes comme dernièrement au Tour des Pays de Savoie, où j’ai été présent seulement sur la première étape. J’avais fait beaucoup de sacrifices avec notamment un stage personnel pour reconnaître les étapes. Je suis arrivé au championnat de France revanchard et avec l’envie de bien faire. De plus suite aux drames qui a touché le club, nous étions tous plus motivés les uns que les autres.
Quelle était l’ambiance et les objectifs du CR4C Roanne ?
Personnellement, je ne connaissais pas Robert Lareure car il s’agit de ma première saison au CR4C Roanne. Cependant, nous connaissions tous son implication dans le club, tout comme Noël Laurent qui fut aussi gravement blessé. L’objectif du club était clair, tout donner pour ramener le titre et surtout, ne pas avoir de regret.
De ton côté, comment s’est passé ta course ?
J’avais de bonnes sensations dès le départ de la course, j’en ai fait part à mes équipiers et je suis resté les deux tiers de la course au chaud dans le peloton. A deux tours de l’arrivée dans le faux plat du parcours j’ai senti que c’était le bon moment. Je me suis retrouvé seul un petit moment et j’espérais qu’un petit groupe revienne sur moi, ce qui fût le cas. J’avais de plus un équipier dans ce groupe, le futur champion de France, Jimmy Raibaud.
Pourquoi t’être « sacrifié » pour ton coéquipier ?
Les jambes était très bonnes et j’avais prévu de faire le kilomètre car Jimmy était le plus rapide de nous deux, mais à 1 kilomètre 500 de l’arrivée, Florian Sénéchal a attaqué et personne n’a réagit. J’étais en troisième position et je ne pouvais plus surprendre. Jimmy était deux places derrière moi, j’ai donc roulé à bloc jusqu’au 300 mètres derrière Sénéchal. Ensuite je n’attendais plus qu’une chose, c’était de voir Jimmy lever les bras. Même si ce n’est pas moi qui ai gagné, je suis heureux comme si. C’était peut-être mon jour, mais je pense que j’avais peu de chance de gagner. Seul le titre compte et Jimmy a formidablement terminé le travail. C’était clairement le plus fort au sprint. Il a lancé à 300 mètres et personne ne l’a remonté.
Comment s’est passée l’après-course ?

Thomas Girard, à gauche, lance son coéquipier Jimmy Raibaud.
Sur le moment c’était l’euphorie, Jimmy ne réalisait pas ! Nous nous sommes regroupés au pied du podium pour assister à la remise. C’était un très bon moment pour tout le groupe et surtout pour Jean Claudes Duvion, un ami proche de Robert Lareure. Nous avons prolongé la fête par un restaurant et une partie de bowling sur Valenciennes. Nous avons passé une super soirée ! Puis le lendemain, de bonne heure, nous sommes redescendus sur terre, sauf Jimmy qui je pense, est encore sur son petit nuage, puis chacun est rentré chez soi.
Désormais, quels sont tes objectifs ?

Ce week-end, je serai au Tour du Pays Roannais. Nous rendrons hommage, bénévoles et coureurs, à Robert Lareure. J’espère évidemment faire bonne figure à domicile. Ensuite, je me présenterais sur le Tour de Dordogne avant de réaliser une micro coupure. J’espère profiter de ma bonne forme actuelle pour lever les bras.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s