Volleyball : week-end triomphal pour les Bleus

volley

L’équipe de France de volleyball est pour le moment invaincue dans ces phases de poule de la World League. Après deux victoires sur le sol argentin il y a deux semaines, les Bleus ont largement dominé l’équipe du Japon en trois sets, à deux reprises ce week-end, devant le public fervent de la Park&Suites Arena de Montpellier.

« On va prendre les matchs les uns après les autres », déclarait Laurent Tillie, sélectionneur de l’équipe de France de volleyball, en conférence de presse mercredi dernier. Les Bleus, en confiance après leurs victoires face aux Argentins sur leurs terres, se devaient de garder la tête froide face au Japon ce week-end à Montpellier.

Des rencontres qui s’annonçaient difficiles d’après le sélectionneur. « C’est une équipe très technique, qui a inventé un style de jeu. Il va falloir jouer très tactique pour remporter ces matchs. » Les résultats de l’équipe de France n’ont absolument pas reflété une quelconque difficulté.

Samedi 31 mai – 19h. Première rencontre France-Japon. Un match à sens unique dans lequel les Nippons n’ont pas mené une seule fois au score. De leur côté, les Bleus étaient bien en place, avec un très bel esprit collectif. Les deux premiers sets ont rapidement tourné à l’avantage des Français, grâce à de nombreux blocks, 13 sur l’ensemble du match, et d’excellents mouvements offensifs, notamment menés par Antonin Rouzier, 12 points marqués sur les deux premiers sets. La troisième manche, bien qu’un peu plus accrochée vers la fin, n’a pas permis d’entretenir le moindre suspens. Victoire des Bleus en trois sets (25-16 25-18 25-21) devant plus de 2 000 personnes qui ont mis le feu aux tribunes de la Park&Suites Arena en fin de match.

Dimanche 1er juin. Les hommes de Laurent Tillie remettent ça avec la manière. Les deux premières manches sont remportées avec autant d’aisance que la veille. Moins de fautes, encore plus de percussion en attaque, des Bleus tout en maîtrise qui mènent deux sets zéro en trois quarts d’heure.
Petit sursaut côté japonais dans le troisième set qui, pour la première fois sur les deux matchs, vont avoir deux points d’avance sur les Français en début de set. Un avantage de courte durée, puisque les Bleus reprennent l’avantage à 6-5. Une longueur d’avance qu’ils garderont jusqu’en fin de match. Deuxième victoire trois sets zéro face aux Japonais (25-14 25-15 25-21). L’équipe de France prend la tête de la poule D grâce à ses quatre victoires et la défaite des Allemands en Argentine.

« Je suis doublement satisfait de la prestation de mes joueurs, déclarait Laurent TillieL’idée était de ne pas perdre de points, mais ma plus grande satisfaction, c’est l’attitude exemplaire des joueurs. J’avais peur qu’après la première victoire hier (NDLR: samedi) ils perdent en concentration, ça n’a pas été le cas. »

« On a jamais fait un début de World League comme ça, s’étonnait Benjamin Toniutti, le capitaine de l’équipe de France. Après la confiance accumulée en Argentine, on a réussi à ne pas paniquer et à resserrer le jeu quand il le fallait, même quand les Japonais se sont rebellés dans le troisième set (NDLR : de ce dimanche). »

Après un mois de travail et quatre succès, les Bleus disposent de trois petits jours de repos avant de partir pour l’Allemagne, ce jeudi 5 juin. « Ça va être dur face à l’Allemagne, exprimait Laurent Tille. C’est une équipe très physique et l’équipe favorite dans cette poule. Après ces trois jours de repos, il va falloir qu’on se concentre sur la tactique à suivre face à eux. »

Par David Caro
@DavidCaro35

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s